Rechercher un bien immobilier

Toutes les modalités à connaitre sur l’assurance habitation

Mise en ligne le 22/12/2020 à 16:58

Toutes les modalités à connaitre sur l’assurance habitation

Qu’est-ce-que l'assurance habitation ?

L’assurance habitation est une assurance destinée à toutes personnes habitant dans un bien immobilier qu’il soit propriétaire ou locataire. L’objectif de ce contrat est de couvrir le logement, son contenu ainsi que la responsabilité civile de ses occupants.

Pourquoi est-elle essentielle ?

Il est important de souscrire à une assurance multirisque habitation car dans le cas où des dommages pourraient être causés dans votre domicile, vous pourrez bénéficier d’une couverture. Les accidents les plus fréquents sont : Les cambriolages, les incendies, les dégâts des eaux ou encore des dégradations matérielles.

L'assurance habitation est-elle obligatoire ? 

Si vous êtes locataire, que ce soit un appartement, une maison ou un studio, la loi du 6 juillet 1989 vous oblige à souscrire à un contrat d’assurance habitation auprès d’un assureur. Mais seule la garantie « risques locatifs » est obligatoire. Dans le cas où une maison n’est pas située dans une copropriété, le propriétaire ou le locataire est libre de se protéger ou non s’il le souhaite.

Concernant les biens immobiliers situés dans une copropriété, la loi vous oblige à souscrire à un contrat multirisque habitation que vous soyez locataire ou propriétaire, occupants ou non. Dans le cas où vous êtes un propriétaire secundo-accédant et que votre deuxième résidence est inoccupée, vous devez quand même souscrire une assurance habitation propriétaire non occupant. Le contrat multirisque habitation est un type de contrat destiné aux copropriétés au vu des sommes importantes qui devront être payées en cas d’accident.

La responsabilité civile du locataire

En tant que locataire, vous devez souscrire à une assurance habitation locataire. D’après le code civil, toute personne causant un dommage à autrui est obligée de réparer ce dommage. C’est donc l’assurance responsabilité civile locative qui couvrira les dommages non-intentionnels provoqués par vous-même ou vos enfants mineurs. Pour indemniser la victime, l’assurance se substitue au responsable. 

Plusieurs options peuvent être ajoutées au contrat d'assurance habitation 

En effet, l’assurance multirisque habitation couvre votre domicile contre un grand nombre d'accidents. Les assureurs vous proposent alors des offres standards où l’on retrouve une liste commune de protections. A noter que tous les contrats incluent par défaut des protections contre les incendies et explosions. On retrouve aussi fréquemment une protection contre les dégâts des eaux, qui couvrent les assurés en cas de fuite d’eau ou de problème de canalisation au sein de leur domicile.

De plus, l’assurance habitation fait l’objet de garanties facultatives que l’assuré est libre de prendre ou non. Parmi ses garanties facultatives on retrouve la garantie vol, la garantie dommages électriques, la garantie dépannage plomberie électricité ainsi qu’une garantie contre les actes terroristes ou d’attentats.

Concernant les risques météorologiques, on trouve deux clauses obligatoires dans un contrat d’assurance habitation : les risques liés à une catastrophe naturelle ainsi que les risques liés aux tempêtes et aux tsunamis.

Soyez vigilant 

Vous devez faire preuve de vigilance avec votre contrat d’habitation. Malgré la liste de garanties que vous propose votre contrat, il est probable que vous ne soyez pas couvert dans certaines situations. En effet, votre contrat stipule des conditions bien précises dans lesquelles un incident sera couvert. Si les conditions ne sont pas respectées, votre assurance ne vous couvrira pas. Par exemple, si votre jardin est vandalisé durant votre semaine de vacances, il est probable que vous ne soyez pas couvert car notre assurance ne considère pas votre jardin comme votre habitation.

De plus, il existe des plafonds d’indemnisation que votre assureur ne peut pas dépasser. En cas de gros dédommagement, vous pouvez malheureusement être contraint de payer une partie des réparations.