Rechercher un bien immobilier

Un accord attendu pour l’assurance emprunteur

Mise en ligne le 11/12/2014 à 08:42

Un accord attendu pour l’assurance emprunteur

L'assurance des crédits immobiliers est un sujet sensible car son enjeu est très important. En effet, cette assurance couvre les risques liés à l'invalidité, l'incapacité et le décès, et peut représenter jusqu'à 25 % du coût total prêt immobilier. Le 15 décembre est très attendu, la réunion plénière du CCSF va permettre d’obtenir davantage d’exactitude sur les procédés de mise en œuvre des nouvelles assurances emprunteur.


La loi Lagarde et la loi Hamon modifient sensiblement les assurances emprunteur, permettant aux particuliers de mettre en compétition les assureurs pour la couverture de leur prêt immobilier.


On peut donc choisir de changer d'assurance-crédit pendant un an, à condition que le nouveau contrat ait le même niveau de garanties que l'ancien, auquel cas l'assureur peut refuser cette alternative. Condition que les associations de consommateurs dénoncent, puisqu'évidemment il peut y avoir de l'abus des assureurs pour garder leurs clients. Un compromis doit donc être trouvé avant la fin de l'année 2014, car il n'a pas été trouvé ce 3 décembre.