Rechercher un bien immobilier

✔ Bilan et analyse des taux de crédits immobiliers en 2019 par Le-Partenaire.fr

Mise en ligne le 20/01/2020 à 07:02

✔ Bilan et analyse des taux de crédits immobiliers en 2019 par Le-Partenaire.fr

  • Taux moyen toutes durées et profils confondus en 2019 : 1,31%
  • Taux moyens par durée d’emprunt : 1,03 % sur 15 ans ; 1,31% sur 20 ans et 1,54% sur 25 ans
  • Taux moyen des primo-accédants : 1,39%
  • Taux moyen des hors-primo-accédants : 1,08%
  • Diminution des taux de 44 points de base entre janvier 2018 et décembre 2019

L’ensemble des taux présentés sont fixes et hors assurance. Ils sont récoltés auprès de nos différents partenaires bancaires et mis à jour chaque mois. Les moyennes des taux sont réalisées sur 15, 20 et 25 ans sur les profils primo-accédants et hors primo-accédants.

En ce début d’année, Le-Partenaire.fr dresse le bilan des taux de crédits immobiliers pratiqués en 2019, année si particulière pour le marché. Evolution des taux sur l’année, taux moyens pratiqués sur 15, 20 et 25 ans, taux selon les profils d’emprunteurs et comparaison avec les taux de 2018 sont au sommaire de ce bilan.

 

✔ 1,31 % : le taux moyen du crédit immobilier en 2019

taux-ci-2019
*Taux moyens tous profils et durées confondus


Les taux de crédits immobiliers ont tout simplement été historiques en 2019. Jamais ils n’étaient descendus aussi bas. La moyenne des taux d’intérêts sur l’année représente seulement 1,31 %.

Après une légère stagnation pour les 3 premiers mois de l’année autour 1,50%, les taux ont continuellement baissé pour atteindre leur niveau le plus bas en novembre avec une moyenne de 1,04%. Seul le mois de décembre contraste avec le reste de l’année puisque les taux ont légèrement augmenté et se sont établis à 1,14% en moyenne. Les banques ont voulu, pour ce dernier mois de l’année, contenir le flux de demandes de crédits et ont par conséquent réajusté leurs taux à la hausse.

Ces taux extrêmement bas constatés tout au long de 2019 s’expliquent par une baisse des taux directeurs, négatifs à certains moments de l’année. Les banques s’appuient sur ces indicateurs pour fixer leurs propres taux d’intérêts. Elles ont donc suivi la tendance fixée par la Banque Centrale Européenne afin de relancer la croissance et la demande immobilière.

Par ailleurs, une seconde explication à ces taux bas est à souligner. Le prêt immobilier représente pour les banques, leur principal outil de captation de clients. Elles ont donc maintenu des taux très faibles pour inciter les particuliers à contracter un emprunt.

 

✔ Moyennes des taux sur 15, 20 et 25 ans

taux-ci-2019-2
*Taux moyens tous profils confondus


Il semble pertinent de comparer les différents taux de crédits proposés par les établissements bancaires en fonction de la durée. L’étude porte sur les trois durées les plus couramment choisies pour un crédit immobilier, à savoir 15, 20 et 25 ans. Procéder à un emprunt sur 15 ans au cours de l’année 2019 a permis aux acquéreurs d’obtenir des taux d'intérêts très alléchants, atteignant en moyenne les 1.03%. Pour une durée de 20 ans, le taux moyen s’établit à 1.31% et à 1.54% pour 25 ans. Sur un an, les taux ont diminué de 33 points de base pour 15 et 25 ans et de 41 points de base pour 20 ans.

Parmi tous les mois de l’année 2019, novembre a été le plus favorable pour l’ensemble des durées. Ainsi, les établissements bancaires ont proposé des taux moyens de 0.86% sur 15 ans, 1.02% sur 20 ans et enfin 1.25% sur 25 ans.

 

✔ Les taux de crédits immobiliers selon les profils d’emprunteurs

taux-ci-2019-3
*Taux moyens toutes durées confondues


Le profil de l’emprunteur impacte fortement le montant du taux d’intérêt qui lui sera appliqué. L’étude distingue alors les primo-accédants qui achètent un bien immobilier pour la première fois et les hors primo-accédants qui ont déjà contracté un emprunt immobilier et renouvellent l’opération. Les premiers nommés constituent un profil plus risqué pour les banques car ils n’ont pas encore prouvé leur capacité à rembourser un prêt. Cela se traduit par une moyenne des taux plus élevée (1,39 %) que celle des hors primo-accédants (1,25%).

2019 et ses conditions exceptionnelles ont permis à des ménages aux revenus plus modestes d’acquérir leur premier bien immobilier. Les taux planchers des primo-accédants observés en octobre et novembre ont atteint respectivement 1,18% et 1,14% en moyenne. Sur un an, leur taux d’emprunt a diminué de 17 points de base.

Toutefois, la hausse des prix de l’immobilier a contraint les jeunes acquéreurs à augmenter la durée du prêt afin de réduire leurs mensualités. Il s’agissait de leur seule option pour devenir propriétaire.

Du côté des hors primo-accédants on a pu observer la même tendance, mais avec des taux d’intérêts encore plus faibles que ceux obtenus par les primo-accédants. Sur un an, les taux d’emprunts attribués aux hors primo-accédants ont diminué de 33 points de base.

Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2019, le taux moyen appliqué aux hors primo-accédants a atteint les 1.25%. C’est plus précisément durant l’automne, qu’ils ont pu profiter des taux les plus bas. En effet, au mois novembre ils ont eu l'opportunité de bénéficier d’un taux moyen de 0.95%, en dessous donc de la barre symbolique des 1%. Grâce à ces taux très bas, nombreux sont ceux à avoir fait le choix d'acquérir un nouveau bien, notamment dans le cadre d’un investissement locatif.

 

✔ Un taux moyen inférieur à 1% pour les excellents profils

Bien évidemment, au sein des deux profils observés on retrouve les meilleurs dossiers. Ceux ayant des revenus confortables, un apport conséquent, des relevés de compte modèles ou encore une situation professionnelle stable. Les risques étant moindres pour les banques, elles n’hésitent pas à leur proposer des taux d’intérêts très compétitifs.

Suite à l’état des lieux de l’année 2019, on constate que le taux excellent moyen est de 0.99% pour les hors primo-accédants, soit 26 points de base de moins que le taux moyen. Pour les primo-accédants il est de 1.08%, donc 31 points de base inférieurs au taux moyen.

Les taux excellents proposés en 2019, suivent la tendance générale. Effectivement, c’est au mois de novembre que l’on observe les taux les plus bas, 0.98% pour les primo-accédants et 0.73% pour les hors primo-accédants.

 

✔ Comparaison de l’évolution des taux entre 2018 et 2019

taux-ci-2019-4
*Taux moyens tous profils et durées confondus


L’année 2019 a été exceptionnelle pour les taux d’intérêt d’un crédit immobilier mais que vaut-elle par rapport à 2018 qui fut déjà une très bonne année ?

Entre janvier 2018 et décembre 2019, toutes durées confondues (15, 20 et 25 ans) on constate une réduction du taux d'intérêt de 44 points de base.

Toutefois, la baisse entre janvier 2018 et mai 2019 fut très progressive. C’est à partir du début de l’été 2019 que la chute des taux a été remarquable. En effet, entre janvier 2018 et juin 2019 on observe une diminution de 19 points de base, alors qu’au cours des cinq mois suivants (jusqu’en novembre), la baisse est bien plus significative et atteint 35 points de base. La diminution s’est stoppée en décembre 2019 où les taux ont augmenté de 10 points de base par rapport à novembre pour atteindre 1,14% en moyenne.