Rechercher un bien immobilier

Comment différer le remboursement de son prêt pour un achat dans le neuf ?

Mise en ligne le 17/07/2019 à 07:12

Comment différer le remboursement de son prêt pour un achat dans le neuf ?

Faire construire son logement permet d’habiter la maison de ses rêves. Or, contrairement à un achat dans l’immobilier ancien, le financement d’une habitation neuve se fait par étapes bien définies. Si vous n’avez pas les moyens de payer deux logements en attendant la fin de la construction de votre future résidence, sachez qu’il existe la possibilité de différer le remboursement du prêt immobilier qui lui est rattaché.

            Comment financer son achat dans le neuf ?

La signature du contrat de réservation marque le début de l’achat d’un logement sur plans ou en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement). De plus, vous devez verser un dépôt de garantie égal à 5% du prix de vente si la livraison du bien est prévue pour l’année en cours ou d’un maximum de 2% si elle met plus de temps. L’apport personnel est alors fortement recommandé pour financer ce montant.

Par ailleurs, vous devrez également effectuer une demande de crédit immobilier auprès d’un établissement de prêt afin de financer le reste du projet. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à des comparateurs en ligne ou aux services d’un courtier qui sera en mesure d’obtenir le crédit le plus intéressant et le mieux adapté à votre situation.

            Différer le remboursement du prêt immobilier

Lors d’un achat dans l’ancien, la totalité du prix est versée au moment de la vente. Ce n’est pas le cas pour un achat dans le neuf puisque l’acquéreur ne peut pas disposer de sa nouvelle résidence immédiatement. Le financement comporte donc plusieurs phases :

-       35% du prix de vente (dépôt de garantie inclus) est versé lorsque les fondations sont achevées
-       35% lors de la mise hors d’eau
-       25% à la fin des travaux
-       Le reste est versé lors de la remise des clés

La plupart des personnes doivent se loger ailleurs en attendant que le nouveau bien leur soit livré. Cela peut entrainer des frais importants, notamment lorsque l’ancien logement comporte lui aussi un crédit ou n’a pas encore été vendu. Il est alors possible de demander le retardement du remboursement du prêt rattaché à la construction. Ainsi, l’emprunteur ne paye que les intérêts en attendant la remise des clés.