Particuliers | Professionnels

Contracter un prêt immobilier sans CDI, comment faire ?

Mise en ligne le 05/12/2018 à 15:55
Contracter un prêt immobilier sans CDI, comment faire ?

Vous souhaitez souscrire un prêt immobilier mais vous n’êtes pas en CDI ? Cela vous semble impossible ? Rassurez-vous, si l’obtention d’un crédit immobilier sans contrat à durée indéterminée peut s’avérer compliquée, elle reste possible.

Le CDI reste le type de contrat le plus commun dans l’hexagone, cependant le marché du travail est en pleine évolution. Ainsi, de plus en plus d’embauches se font en CDD et de nombreuses personnes se lancent dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Si le CDI perd de son importance au fil du temps, il reste tout de même un gage de sécurité pris en compte dans plusieurs occasions, dont l’octroi d’un prêt en vue de l’accès à la propriété.

Depuis quelques années, les banquiers ont été obligés de s’adapter à la mutation du marché puisque le crédit leur permet de capter de la clientèle sur le long terme. Ce produit ne peut donc plus être uniquement réservé aux salariés en CDI. Or, pour toute personne souhaitant accéder à la propriété et dont les revenus sont variables (CDD, indépendants, vacataires et autoentrepreneurs), son dossier se doit d’être extrêmement solide si elle espère convaincre son organisme bancaire. 

Afin d’avoir le meilleur dossier possible, faire un apport personnel est un argument de poids. En effet, celui-ci démontre la capacité d’épargne et solvabilité de l’emprunteur puisqu’une banque n’acceptera pas de prendre le risque de financer à 100% une personne aux revenus fluctuants. Un autre moyen de rassurer l’établissement prêteur est de démontrer la stabilité des revenus sur le long terme. De plus, les banques prennent également en compte l’ancienneté du client dans leur établissement, son secteur d’activité ainsi que si celui-ci est en couple avec une personne en CDI.

Qui dit prêt immobilier, dit assurance emprunteur. Le statut n’a aucune incidence sur l’obtention de celle-ci mais son prix peut varier selon votre secteur d’activité si vous effectuez un métier à risque, sachant que son coût peut représenter jusqu’à 30% du montant total de l’emprunt. Cependant, vous pourrez souscrire un contrat personnalisé répondant aux spécificités de votre emploi, ce qui vous permettra de vous rapprocher un peu plus due l’obtention du prêt tant convoité !