Rechercher un bien immobilier

Crédit immobilier : ce qu’il faut savoir avant d’effectuer sa demande

Mise en ligne le 20/06/2019 à 09:53

Crédit immobilier : ce qu’il faut savoir avant d’effectuer sa demande

Impulsés par les taux bas, les Français poursuivent l’acquisition de biens immobiliers. Et qui dit achat dit prêt immobilier. Or, préparer un bon dossier est souvent plus difficile que prévu. Le-Partenaire.fr vous livre quelques conseils.

        Bien ficeler son dossier

Préparer son dossier de prêt en amont est primordial. En effet, il faut porter une attention particulière à ses finances les mois précédant la demande : éviter les découverts, solder les crédits consommation, placer régulièrement de l’argent pour se constituer une épargne, etc. Le but est de prouver la bonne gestion de ses comptes.

Par ailleurs, la banque étudiera en détail la situation professionnelle de l’emprunteur. Si celui-ci n’est pas en CDI mais bénéficie d’une certaine ancienneté, il aura tout intérêt à mettre ce point en avant. Il en va de même avec les personnes disposant d’un revenu un peu juste mais épargnant de manière régulière, c’est sur ce dernier élément qu’il faudra insister.

        Se constituer un apport

Bien qu’il ne soit pas obligatoire, l’apport initial est très largement apprécié par les établissements de prêt. Idéalement, il doit représenter entre 15 et 20% du prix du bien immobilier. Autrement, il est possible que le dossier ne soit pas accepté ou bien que les taux appliqués soient davantage élevés que pour un emprunteur disposant d’un apport suffisant.

Cependant, avoir un bon apport n’est pas synonyme d’octroi du crédit. En effet, un apport conséquent peut provenir d’un héritage, ce qui ne signifie pas que l’emprunteur dispose forcément de revenus élevés.

        Faire jouer la concurrence

Soumettre son dossier à plusieurs organismes bancaires est un moyen de s’assurer l’obtention d’un prêt aux meilleures conditions. Ainsi, lors de la négociation du crédit, l’emprunteur peut présenter les différentes offres qui lui ont été faites par d’autres établissements.

Une autre option est de faire appel à un courtier qui négociera à votre place le taux le plus avantageux possible auprès de ses partenaires bancaires. Il pourra également vous conseiller sur les différentes modalités de crédit existantes pour trouver celui qui s’adapte le mieux à votre situation.

        Bien choisir son assurance emprunteur

Lors d’une demande de prêt, la banque propose systématiquement une assurance emprunteur. Or, l’emprunteur peut décider de souscrire un contrat individuel auprès d’une délégation d’assurance, bien moins cher et mieux adapté à ses besoins. La seule contrainte est que le niveau de garanties doit être égal, voire supérieur à celui proposé par l’établissement prêteur.