Particuliers | Professionnels

Crédit immobilier : le niveau d’endettement des Français est-il inquiétant ?

Mise en ligne le 12/09/2019 à 10:22
Crédit immobilier : le niveau d’endettement des Français est-il inquiétant ?

Les ménages français sont très nombreux à profiter des conditions d’emprunts actuelles plus qu’avantageuses pour franchir le pas et contracter un crédit immobilier. Il peut s’agir bien évidemment d’une acquisition de résidence principale mais aussi d’un investissement locatif. Quoi qu’il en soit, le marché du crédit immobilier est plus que dynamique. A première vue il s’agit d’une excellente nouvelle pour l’économie du pays mais cette tendance représente-t-elle un risque pour les ménages ? C’est la question que se pose la Banque de France.

Le montant du crédit moyen a progressé de 5% en an ce qui a pour conséquence un taux d'endettement plus important. De plus, les taux crédits immobiliers très attractifs ont permis à des ménages aux revenus plus modestes d’accéder à la propriété. Pour se voir octroyé leur prêt immobilier, ces derniers ont alors dû rallonger la durée de leur emprunt sur 25 ans et même 30 ans dans certains cas. Bien évidemment rallonger la durée d’un crédit signifie augmenter son coût sur le long terme. En moyenne, la durée d’un crédit immobilier atteint 19.9 ans soit la même durée qu’en 2008.

Le taux d’effort qui correspond à tous les coûts liés à une habitation comme le remboursement du crédit, la taxe foncière, les charges de copropriété etc par rapport aux revenus du ménage a également augmenté en 2018 pour atteindre 30.1%.
Pour autant, malgré quelques indicateurs qui peuvent inquiéter, la « sinistralité » en matière de défaut de paiement reste faible. En effet les banques restent très vigilantes à la situation financière de l’emprunteur et n’accordent pas un prêt à n’importe quelle condition. Une analyse poussée est de mise pour chaque demande de crédit.

La Banque de France garde tout de même un œil sur cette situation particulière et veille à ce qu’elle ne dégénère pas.