Particuliers | Professionnels

Crédit immobilier : les établissements bancaires plus exigeants en 2020 ?

Mise en ligne le 04/12/2019 à 08:10
Crédit immobilier : les établissements bancaires plus exigeants en 2020 ?

Au cours de cette année 2019 le nombre de transaction dans l’ancien a atteint des records. Cela s’explique premièrement par des taux crédits immobiliers historiquement bas, mais aussi par les conditions d’octroi des emprunts très avantageuses proposées par les banques. Pour acquérir un bien et obtenir un prêt immobilier, un apport est souvent nécessaire. Cet  apport dépendra beaucoup de la localisation du bien et sera décuplé selon la ville. Cependant, aujourd’hui les banques sont de plus en plus réticentes quant à accorder des financements aux ménages sans apport.

Un apport minimum mais variable selon le profil

De nombreuses banques demandent maintenant aux individus souhaitant contracter un crédit de disposer au moins 10% de montant de l’acquisition en fonds propres. Cet apport servira en fait à couvrir l’ensemble des frais annexes tels que les frais de notaire, de garantie et de dossier. Cela correspond en moyenne à 10% du montant total de l’acquisition.

Cependant, on s’aperçoit que les banques sont plus tolérantes pour les jeunes qui commencent dans la vie active. En effet,  les établissements bancaires comprennent qu’à l’âge de 30 ans il est normal de ne pas avoir épargné 20 000 euros. Mais, un individu souhaitant accéder à la propriété une deuxième fois à l’âge de 50 ans, devra démontrer sa capacité à mettre de l’argent de côté.
Il faut savoir que même si l’apport n’est pas utilisé pour le projet immobilier, les banques exigent tout de même 12 mensualités d’épargne, représentant généralement 4 mois de salaire.

Cette année, nous avons pu constater qu’environ 80% des emprunteurs avait un apport personnel en hausse par rapport à l’année 2018.  Ce chiffre rassurant renferme tout de même des inégalités. En effet, 45% des emprunteurs possèdent moins 10 000 euros d’apport alors que 25% ont plus de 50 000 euros.

Un apport différent selon la ville

En moyenne pour un achat d’une maison ou d’un appartement de 75m², un apport de 15 000 euros sera nécessaire. Cependant, selon la ville dans laquelle vous souhaitez investir, l’apport demandé pourra varier du simple au double. Dans des villes comme Montpellier, Marseille, Saint Etienne, Lyon... il faudra un peu moins d’un an de revenu contre 21 mois pour Paris.