Particuliers | Professionnels

Crédit immobilier : un nouveau record pour les emprunts

Mise en ligne le 10/01/2019 à 15:52
Crédit immobilier : un nouveau record pour les emprunts

Souscrire un prêt immobilier pour devenir propriétaire d’un bien immobilier est un rêve que beaucoup d’emprunteur ont pu réaliser ces 3 dernières années. En effet, avec la descente à des niveaux exceptionnels des taux crédits immobiliers et l’assouplissement des conditions des banques pour l’octroi des crédits immobiliers, bon nombre de particuliers ont pu entrer dans la cours des propriétaires.

Ces derniers mois, vous avez dû entendre les acteurs du marché immobilier et du crédit émettre leurs inquiétudes concernant l’année 2019. La légère remontée des taux a généré une forme de méfiance concernant 2019, annoncée comme l’année du retournement du marché.

Pour autant, la Banque de France, qui publie régulièrement ses statistiques et ses analyses concernant le marché du crédit, a dévoilé le montant de l’encours des prêts immobiliers au mois de Novembre 2018. Il s’élève à plus d’1,003 milliards d’euros, un record absolu qui prouve que le marché du crédit immobilier se porte très bien.

La condition actuelle du marché du crédit à l’habitat s’explique notamment grâce aux taux de crédits immobiliers à leur niveau plancher. Même si une légère hausse a été enregistrée après l’été, les taux ont retrouvé leur niveau le plus bas historique, soit en moyenne 1,50 %. Notez que ce niveau des taux avait été atteint pour la dernière fois entre Décembre 2016 et Janvier 2017.

Concernant les banques, la course aux meilleurs profils est toujours d’actualité. Les jeunes emprunteurs, avec de bons revenus auront toutes leurs chances d’obtenir un prêt immobilier intéressant puisque les établissements bancaires n’hésitent pas à leur proposer un taux d’intérêts et des conditions d’emprunts plus avantageuses pour les attirer.

En ce début d’année, et avec le flou qui plane autour des prochains mois, les demandes de crédits immobiliers tendent à diminuer. Il est d’autant plus le moment d’emprunter, puisque les banques ont des objectifs commerciaux à tenir.