Rechercher un bien immobilier

Crédit d’impôt transition énergétique : il est encore temps d’en profiter !

Mise en ligne le 22/08/2019 à 14:53

Crédit d’impôt transition énergétique : il est encore temps d’en profiter !

Les normes énergétiques au sein d’un logement prennent aujourd’hui une place essentielle et constituent un enjeu économique et écologique majeur. L’Etat a alors mis en place un dispositif, le crédit impôt transition énergétique, également appelé (CITE) à destination des propriétaires de leur résidence principale pour les inciter à mettre leur logement aux normes. La particularité du CITE est qu’il procure aux particuliers un avantage fiscal. Ainsi, une partie du montant des travaux de rénovation énergétique peut être déduite de leurs impôts.

Il s’agit d’un dispositif éphémère puisqu’il prendra fin en décembre 2019. Concrètement, tant que vos travaux sont financés avant le 31 décembre 2019, vous pouvez bénéficier du CITE.

Pour bénéficier du CITE, plusieurs conditions sont à respecter. Les premières concernent la typologie du logement. Il doit obligatoirement s’agir de la résidence principale dont l’ancienneté est d’au moins 2 ans.

          Les travaux concernés

Intervient ensuite la typologie des travaux à effectuer. Ils doivent concerner l’isolation du logement ou les équipements qui permettent de diminuer sa consommation énergétique. Voici une liste non exhaustive des travaux qui s’appliquent dans le cadre du CITE :

  • Chaudière à très haute performance énergétique (excepté celles à fioul)
  • Matériaux d’isolation thermique (sauf fenêtres ou portes)
  • Equipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable
  • Pompe à chaleur autre que air/air
  • Diagnostic de performance énergétique quand il n’est pas obligatoire
  • Remplacement de fenêtres en simple vitrage par des doubles vitrages
  • Dépose d’une cuve à fioul

          Déduction d’impôts

Le CITE vous permet de bénéficier d’une déduction d’impôt de 30% du montant des dépenses pour les cas généraux. Il existe toutefois un plafond pour ces dépenses qui atteint 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple qui est soumis à une imposition commune. Pour chaque personne à charge, il est possible d’augmenter le plafond de 400 euros.
Pour les cas spécifiques, le montant de la déduction d’impôt varie. Ainsi pour une dépose de cuve à fioul, le CITE représente 50% du coût de la main d’œuvre. Pour un remplacement de fenêtres, le crédit d’impôt atteint 15% des dépenses. Malgré l'avantage fiscal, financer ces travaux coutent cher. Le recours au crédit consommation peut alors être judicieux pour préserver votre trésorerie.
 
Si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique, c’est le moment car ils ne sera bientôt plus possible de bénéficier du CITE.