Rechercher un bien immobilier

Crédit renouvelable : définition et fonctionnement

Mise en ligne le 04/06/2019 à 09:48

Crédit renouvelable : définition et fonctionnement

Le crédit renouvelable, aussi appelé revolving ou encore crédit reconstituable, est un type de crédit consommation. Contrairement aux autres types de crédit conso, il présente la particularité de se reconstituer au fur et à mesure des remboursements, d’où son nom.

            Le processus de demande d’un crédit renouvelable

Avant d’octroyer un crédit renouvelable, l’établissement prêteur calcule la capacité d’emprunt du client, ce dernier devant être en mesure de rembourser son crédit. L’offre émise dépend alors de la solvabilité calculée du client. Pour ce type de prêt, une carte de crédit est le plus souvent proposée à l’emprunteur.

Afin d’obtenir le crédit le plus avantageux, pensez à faire jouer la concurrence en comparant les différentes offres disponibles sur le marché. Il existe plusieurs moyens de vous faciliter la tâche : utiliser un comparateur en ligne ou bien faire appel à un courtier spécialisé pour qu’il effectue les démarches à votre place.

            Le fonctionnement du crédit revolving

Lors du déblocage des fonds, l’emprunteur a le choix entre utiliser l’intégralité de la somme ou bien juste une partie. Il pourra par la suite rembourser la totalité du montant sans encourir de pénalités. La spécificité de ce crédit réside dans la reconstitution de la somme empruntée au fur et à mesure qu’elle est remboursée dans la limite d’un montant autorisé. Il est ainsi possible de financer plusieurs projets avec un seul et même crédit.

Cependant, le revolving présente l’inconvénient que les taux d’intérêt appliqués sont élevés. Il est donc utilisé pour les achats à faible montant ou la gestion de petits imprévus. En effet, pour financer des travaux ou acquérir un véhicule il vaut mieux opter pour un prêt affecté.