Particuliers | Professionnels

Est-il intéressant de renégocier son crédit immobilier ?

Mise en ligne le 15/05/2019 à 10:04
Est-il intéressant de renégocier son crédit immobilier ?

La baisse des taux immobiliers vous a interpellé ? Vous pensez pouvoir renégocier votre prêt immobilier pour obtenir des mensualités plus avantageuses ? Voici quelques conseils à suivre pour mener votre renégociation avec succès.
 
Les taux d’emprunt ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2016, on ne cesse de nous le répéter, et cette tendance n’est pas prête de s’arrêter. Les banques en profitent donc pour attirer des profils dits « bons » et « très bons », ayant des bons revenus et de l’apport, qui peuvent prétendre à des taux tournant aux alentours de 1% sur 20 ans.
 
            Quand renégocier son prêt immobilier ?
 
Pour certains emprunteurs, la conjoncture actuelle favorise la renégociation de leur prêt. En effet, certains spécialistes de l’immobilier considèrent que les personnes ayant contracté un crédit avant juin 2016 peuvent réaliser des économies s’élevant à plusieurs milliers d’euros.
 
Or, pour que l’opération de renégociation soit réellement intéressante, il faut qu’il y ait au moins un point de différence entre le taux du prêt et le taux actuel. De plus, il convient de privilégier ce type de démarche au début du crédit, lorsque le remboursement concerne encore les intérêts et non le capital emprunté.
 
            Renégocier son crédit : les bonnes pratiques à suivre
 
Si vous vous apprêtez à passer à l’action, commencez par solliciter votre établissement bancaire actuel. Si celui-ci refuse de modifier le taux de votre crédit, vous pouvez alors faire appel à la concurrence pour mettre en place un rachat de crédits afin d’obtenir un taux plus avantageux.
 
Comme dit précédemment, assurez-vous qu’il existe bien 1% d’écart au minimum entre le taux de votre prêt et le taux en vigueur et que vous êtes dans le premier tiers de remboursement de votre crédit. L’opération sera d’autant plus intéressante s’il vous reste au moins 100 000 € à rembourser.
 
Par ailleurs, vous devrez bien préparer votre dossier pour convaincre les banques et ne pas oublier qu’une renégociation de prêt comporte des frais, notamment au niveau des pénalités de remboursement anticipé, frais de dossier et frais de garantie.