Particuliers | Professionnels

Investissement locatif à la retraite, est-ce une bonne idée ?

Mise en ligne le 15/03/2019 à 15:50
Investissement locatif à la retraite, est-ce une bonne idée ?

L’immobilier représente l’un des investissements préférés des Français. Devenir propriétaire de sa propre habitation est un rêve que beaucoup partagent. En plus de sa résidence principale ou secondaire, les Français investissent dans de l’immobilier locatif pour générer des revenus complémentaires grâce au versement de loyers.

          Des tâches prenantes

Néanmoins, réaliser un investissement locatif demande énormément de temps. En effet les missions liées à cet investissement sont nombreuses : rédiger les annonces de locations, rencontrer les potentiels locataires, étudier leur dossier, effectuer l’état des lieux, réaliser des travaux si besoin ou encore assister aux assemblées générales. Alors si cela peut sembler intéressant lorsque l’on est plus jeune, toutes ces tâches peuvent paraître lourdes lorsque l’on est à la retraite. 

Les nombreuses actions à effectuer pour assurer le bon fonctionnement de son investissement ne sont pas les seuls freins. La fiscalité très forte représente une réelle contrainte pour les investisseurs retraités bénéficiant par conséquent de revenus moindres.  

          Une fiscalité très lourde

La loi de finance entrée en vigueur en 2018 permet aux placements financiers tels que les livrets bancaires ou l’épargne logement de bénéficier de l’imposition proportionnelle à 30%. Ce n’est malheureusement pas le cas pour les loyers que perçoivent les investisseurs locatifs. Ainsi, les loyers sont mêlés aux autres revenus et taxés selon des barèmes progressifs entre 14 et 45% selon les revenus. A cela s’ajoute les contributions sociales à hauteur de 17.2%. Au final c’est presque la moitié des loyers qui sont reversés sous forme d’impôts. 

La fiscalité est plutôt avantageuse dans les premières années d’un investissement locatif (les travaux et les intérêts du prêt immobilier sont partiellement déduits des revenus fonciers) mais se dégrade au fur et à mesure. 

Il n’est donc pas toujours pertinent de conserver un investissement locatif trop longtemps car sa rentabilité peut en pâtir et parce que pour des personnes retraitées, cela demande un investissement en temps et énergie conséquent.