Rechercher un bien immobilier

Investissement locatif : le dispositif de défiscalisation Malraux

Mise en ligne le 18/07/2019 à 07:04

Investissement locatif : le dispositif de défiscalisation Malraux

Il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation immobilière, dont le plus connu reste la loi Pinel. Or, d’autres moins médiatisés comme la loi Malraux offrent aussi d’intéressants bénéfices. Le-Partenaire.fr fait le point sur cette dernière. 

            Qu’est-ce que la loi Malraux ?

Le but de la loi Malraux, du nom de l’ancien ministre André Malraux, est de sauvegarder des immeubles entiers dans des zones devant être protégées. L’investisseur obtient alors une réduction d’impôt de 30% des travaux à condition que le bien soit situé dans un secteur sauvegardé, communément appelé « quartier Malraux », ou de 22% s’il est dans une zone de protection (ZPPAUP). Les travaux sont cependant plafonnés à 400 000 €, soit une réduction de 120 000 € au maximum.

            Quels bénéfices offre la loi Malraux ? 

Dans le cadre de ce dispositif, la personne souhaitant réaliser un investissement locatif s’engage à louer le bien acquis pendant neuf ans en continu. La première location doit d’ailleurs intervenir au plus tard un an suite à la fin des travaux.

L’avantage principal de la loi Malraux est qu’il n’existe aucune condition de ressources du locataire ou de plafonnement des loyers. Il est alors tout à fait possible de louer des biens haut de gamme aux prix du marché et à des locataires disposant de ressources suffisantes. De plus, vous pouvez réduire votre revenu foncier en contractant un prêt immobilier

Enfin, à la fin de la durée d’engagement qui, généralement, s’étend entre dix et douze ans selon l’ampleur des travaux, le propriétaire peut décider de poursuivre la location de son bien, de l’occuper lui-même ou bien de le revendre.