Particuliers | Professionnels

Investissement locatif : le dispositif Denormandie complète les programmes de défiscalisation

Mise en ligne le 15/03/2019 à 10:52
Investissement locatif : le dispositif Denormandie complète les programmes de défiscalisation

Voté fin 2018, le dispositif d’investissement locatif Denormandie est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Cette loi, qui vient compléter le Pinel, le Cosse ou encore le Censi-Bouvard, a pour but de contrer la désertification des centres-villes des communes de taille moyenne en rénovant les logements vides ou dégradés.
 
            L’objectif principal : la rénovation de logements anciens vacants ou insalubres
 
Le dispositif Denormandie a pour objectif d’inciter les investisseurs à acquérir un logement ancien nécessitant des travaux dans le but de le louer une fois rénové.
 
Afin d’acheter un logement dans le cadre de la loi Denormandie, plusieurs règles doivent être respectées. Tout d’abord, le budget des travaux doit représenter un quart du coût total de l’opération immobilière. Ensuite, à l’instar de la loi Pinel, le plafond d’investissement doit être de 300 000 € par an (limité à deux opérations) et de 5500 € pour le mètre carré.
 
Cette mesure est éligible dans un certain nombre de villes prédéfinies, faisant partie du plan « Action cœur de ville » ou bien ayant conclu des opérations de revitalisation du territoire (ORT). La liste sera menée à évoluer et à s’accroître au fur et à mesure que de nouvelles villes auront mené des ORT.
 
Concernant les avantages fiscaux offerts par le Denormandie, il faut savoir que la réduction d’impôt est la même que pour le Pinel, soit 12%, 18% ou 21% pour une location de 6, 9 ou 12 ans, respectivement.
 
            Comment bien investir grâce au Denormandie
 
Comme pour tout programme de défiscalisation, l’accompagnement de la part d’un professionnel est primordial. De plus, se déplacer afin de vérifier soi-même l’état du logement et sa localisation exacte permet d’éviter de mauvaises surprises comme une habitation trop délabrée ou située au-dessus d’une boîte de nuit.
 
Afin de sécuriser au mieux votre investissement locatif, privilégiez les zones attractives (villes étudiantes, bassin d’emploi dynamique…) et informez-vous sur les potentiels locataires de la commune. Enfin, vérifiez si le logement que vous souhaitez acquérir est facilement revendable dans le cas où vous deviez vous en séparer.