Rechercher un bien immobilier

Investissement locatif : quels sont les dispositifs existants ?

Mise en ligne le 06/09/2019 à 07:04

Investissement locatif : quels sont les dispositifs existants ?

L’investissement locatif à la côte auprès des particuliers français. En plus de l’amour des français pour la pierre, les différents dispositifs de défiscalisation proposés par l’Etat favorisent l’investissement immobilier. Voici un tour d’horizon des dispositifs mis en place pour vous guider dans votre projet d’investissement.

Pinel

Il s’agit très certainement du dispositif le plus connu et le plus utilisé. Il a pour but d’inciter l’investissement dans des biens immobiliers neufs en faisant profiter l’acquéreur d’une défiscalisation. Plus précisément, le dispositif Pinel s’applique dans les zones tendues du territoire. L’investisseur s’engage alors à acquérir un bien neuf pour le louer ensuite sur une durée de 6 ans, 9ans ou 12 ans. Le taux de réduction d’impôt varie en fonction de la durée de l’investissement.  Ainsi, pour 6 ans, le taux est de 12%, de 18% pour 9 ans et de 21% pour 12 ans. Différents critères doivent être respectés pour être éligible au dispositif : la zone géographique du logement et un bien immobilier dont le prix ne peut excéder 300 000 euros et 5 500 euros le mètre carré.

Denormandie

Dernier arrivé (1er janvier 2019), le dispositif Denormandie se base sur le principe du Pinel mais s’applique à des biens immobiliers anciens. L’objectif est d’inciter les investisseurs à investir dans des biens immobiliers et de les rénover pour les mettre en location. Particularité, le montant des travaux doit être au moins équivalent à 25% du prix du bien. Les modalités de défiscalisations sont identiques au Pinel

Cosse ancien

Ce dispositif date de 2017 mais a rencontré un très faible succès. Pourtant il est avantageux pour les emprunteurs et les locataires. En effet son objectif est de remettre sur le marché, des biens immobiliers anciens dont les loyers sont très attractifs. Pour inciter les emprunteurs, la loi prévoit une déduction fiscale sur les revenus fonciers pouvant aller jusqu’à 85%. Pour bénéficier du dispositif, l’emprunteur est dans l’obligation de signer une convention avec l’Agence nationale du logement. Dans tous les cas, c’est le propriétaire qui choisit le locataire.  

Censi-Bouvard

Voici le dernier dispositif d’investissement locatif. Le Censi-Bouvard a pour objectif d’inciter les particuliers à investir dans l’immobilier géré neuf. Il s’agit alors des résidences étudiantes, résidences seniors, d’EPHAD… En échange de l’investissement, les particuliers bénéficient d’une baisse d’impôt égale à 11% du montant de l’acquisition.  En plus de cette réduction d’impôt, l’investisseur récupère la TVA sur le prix du bien. En moyenne, ce dispositif permet d’économiser 45 000 euros sur neufs ans.