Particuliers | Professionnels

Prêt immobilier : comment emprunter lorsqu’on est seul ?

Mise en ligne le 13/03/2018 à 11:28
Prêt immobilier : comment emprunter lorsqu’on est seul ?

Parmi les personnes qui contractent un prêt immobilier, on estime que 58% d’entre elles sont en couple, qu’elles soient mariées ou non.  Ce chiffre est logique puisque les banques privilégient ce profil qui présente moins de risque de non remboursement du prêt immobilier. A deux emprunteurs, l’apport personnel est souvent plus conséquent, un argument qui plait aux banques.
Même si vous souhaitez emprunter seul, il sera possible d’obtenir votre prêt. Dans ce cas, la banque regarde principalement votre taux d’endettement qui ne doit pas excéder plus de 33% de vos revenus.

Si votre situation professionnelle est stable (CDI), que vous disposez de revenus confortables, et que votre apport personnel est conséquent, vous ne devriez pas rencontrer de problème pour votre emprunt.

En revanche, si vos revenus sont plus restreints ou que le montant de votre emprunt est important, vous devez tout mettre en œuvre afin de diminuer le taux d’endettement. Pour cela, il existe certaines aides de l’Etat qui favorisent l’accession à la propriété comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou le prêt à l’accession sociale (PAS). Néanmoins certaines conditions sont à remplir pour bénéficier de ces aides. Pour le PTZ, être primo accédant est obligatoire, tout comme correspondre à un plafond de ressources ou acquérir un bien dans une zone éligible.

Même si vos revenus constituent le critère le plus important pour l’octroie de votre prêt, d’autres éléments entrent en compte. La nature de votre contrat de travail est importante. Un CDI avec un revenu moins important qu’un CDD avec un salaire plus élevé séduira plus les banques.

Le fait de posséder d’autres crédits en cours (crédit consommation) va également jouer un rôle auprès des banques. Elles étudient également la gestion des comptes de l’emprunteur. Ainsi, un compte avec des incidents de paiement ou des découverts réguliers peut constituer un motif de refus pour votre prêt immobilier.

Si votre profil n’est pas suffisamment rassurant pour les banques, il peut être pertinent de faire appel à un garant chargé de rembourser les mensualités car les deux salaires seraient comptabilisés.
Enfin, quel que soit votre profil d’emprunteur, seul ou à deux, si vous êtes fichés à la banque de France ou interdit bancaire, votre prêt ne pourra vous être accordé.