Particuliers | Professionnels

Prêt travaux agrandissement

Mise en ligne le 09/10/2019 à 13:05
Prêt travaux agrandissement

Vous estimez que votre logement est trop petit pour vous ? Vous venez d’avoir un enfant et avez besoin d’une pièce supplémentaire ? Nombreux sont les cas où vous souhaiter agrandir votre habitation.
 
Ces travaux d’envergure peuvent être de différentes natures : Il peut s’agir tout simplement d’aménager vos combles ou votre grenier pour réaliser une nouvelle pièce de vie mais aussi de construire une extension à votre logement. Cela peut alors devenir une véranda, une nouvelle chambre, un bureau ou votre salon pour profiter d’une plus grande surface. 

Quelque soit votre idée, si vous souhaitez entreprendre une construction adjacente à votre logement, vous devez en informer le Plan Local d’Urbanisme. Il vous précisera alors les modalités de construction. Ainsi, si la nouvelle pièce mesure 40 mètres carrés, il vous suffira de fournir une déclaration préalable de travaux. En revanche, si l’extension est supérieure à 40 m2, vous devrez obtenir un permis de construire. 

Selon votre projet, le coût sera bien évidemment différent. En moyenne, il faut compter 2 000 euros le mètre carré pour une véranda, pour une nouvelle pièce, c’est aux alentours de 1 500 euros le mètre carré. 

Pour financer ce projet, le crédit consommation peut être envisagé. Il peut alors prendre la forme d’un prêt affecté, que l’on appelle dans ce cas le prêt travaux. Le montant de cet emprunt est nécessairement inférieur à 75 000 euros. Son obtention dépend uniquement de la réalisation des travaux, vous devrez donc fournir à l’organisme prêteur une justification de vos travaux comme un devis. 

Dans le cas où vous souhaitez réaliser les travaux vous-même, le prêt personnel apparait comme la meilleure solution. En effet aucun justificatif n’est demandé, vous pouvez donc utiliser la somme versée pour acheter vos matériaux par exemple.