Particuliers | Professionnels

Prêt travaux de copropriété

Mise en ligne le 10/10/2019 à 13:00
Prêt travaux de copropriété

La France compte un grand nombre de copropriété, environ 700 000 ce qui représente plus de 7 millions de logements. La copropriété permet de gérer un immeuble, ses parties communes à travers un syndicat. Or, lorsque l’on est propriétaire au sein d’une copropriété, il arrive fréquemment que des travaux doivent être réalisés au sein de l’immeuble. Il peut bien évidemment s’agir d’un ravalement de façade, pour des raisons esthétiques mais aussi pour améliorer l’isolation. La règle générale est d’effectuer un ravalement tous les 10 ou 15 ans. 

La rénovation ou la création d’un parking est également un type de travaux fréquemment effectué. On retrouve aussi des travaux à l’intérieur d’un logement comme l’installation d’un chauffage collectif, l’isolation thermique, le changement d’ascenseurs… Tous ces changement ont pour but d’améliorer la qualité de l’immeuble, et le confort de ses occupants. La décision d’effectuer des travaux est votée lors des assemblées générales de la copropriété.

Néanmoins, le coût de ces différents travaux peut parfois représenter des sommes conséquentes dont vous êtes obligés de vous acquitter.
 
Pour cela, différentes solutions de financement sont à votre disposition. Commençons par le crédit consommation. Il s’apparente soit à un prêt personnel soit à un prêt travaux. Dans le premier cas, aucune justification n’est demandée par l’organisme de crédit, contrairement à un prêt travaux. Quoi qu’il en soit, ces emprunts vous permettent de financer totalement ou partiellement les travaux de copropriété. 

L’autre grande solution à envisager est le crédit collectif. Il s’agit d’un crédit commun entre tous les propriétaires de la copropriété qui permet donc de financer le coût des travaux. Attention tout de même car s’il est plus pratique d’opérer de la sorte, ce type de crédit possède généralement un taux plus conséquent qu’un prêt individuel.