Rechercher un bien immobilier

Rachat de crédits : comment ressortir gagnant de cette opération ?

Mise en ligne le 24/07/2019 à 14:53

Rachat de crédits : comment ressortir gagnant de cette opération ?

Les taux crédits immobiliers bas ont créé des opportunités de renégociation de prêt. Celles-ci peuvent découler sur d’importantes économies à condition de bien se renseigner en amont sur les frais annexes entrainés par l’opération de rachat de crédits.

            Renégocier son prêt au sein de son propre établissement bancaire

La première étape lors d’une renégociation de crédit est d’aller voir sa banque pour lui demander de baisser le taux du prêt. La fidélité joue ici un rôle primordial car, plus vous êtes un bon client, plus vous avez de possibilités d’obtenir gain de cause. Toutefois, la baisse dépasse rarement les 0,5% et il faut compter des frais qui peuvent atteindre jusqu’à 1% du capital restant dû.

            Faire jouer la concurrence pour racheter votre crédit

Si la renégociation n’a pas été fructueuse, vous pouvez alors faire racheter votre crédit par une autre banque. Cependant, cette opération entraine des frais égaux à 3,5-4% du capital restant dû en raison des pénalités de remboursement anticipé, les frais de garantie et les frais de dossier ou de courtage s’il y en a.

            Les astuces pour ressortir gagnant d’un rachat de crédits

Il existe plusieurs moyens de s’assurer que les frais entrainés par l’opération soient compensés par l’économie générée :

  • Être en premier tiers de remboursement du crédit puisque les mensualités sont en majorité composées d’intérêts
  • Avoir entre 70 000 € et 100 000 € à rembourser
  • Bénéficier d’un écart entre l’ancien et le nouveau taux de minimum 0,7-1%

Enfin, si vous réussissez à faire racheter votre crédit, vous avez deux options : garder la même durée de prêt et diminuer vos mensualités ou bien raccourcir la durée en gardant le même montant de mensualités.