Particuliers | Professionnels

Rachat de crédit immobilier est-ce toujours le moment ?

Mise en ligne le 12/02/2019 à 10:33
Rachat de crédit immobilier est-ce toujours le moment ?

Les taux sont bas faut-il racheter ses crédits immobiliers ?

Le crédit immobilier annonce des taux à faire pâlir d’envie les primo-accédant des vingt dernières années. Selon l’observatoire du crédit les taux atteignent 1,43% pour une durée de 20 ans et moins de 1,22% pour une durée de 15 ans. Dans cette situation favorable pour acheter dans la pierre, les investisseurs se sont rué vers les biens ce qui participe à l’augmentation du prix de l’immobilier depuis 2012. Par ailleurs, la poussée démographique est l’un des facteurs qui régit l’évolution des prix comme on le constate à Bordeaux, Nantes et même Limoge qui voient leurs populations progresser dans la même lignée que le prix au mètre carré. Conséquence de cela, les durées d’emprunts grimpent pour passer à une moyenne de 230 mois. Cela veut dire qu’il devient plus compliqué d’acheter des mètres carré notamment dans les ville les plus dynamiques. Toutefois, le revenu moyen des emprunteurs a baissé pour passer de 5134€ à 4376 en 2018. Ces chiffres prouvent bien que l’accès à la propriété devient plus accessible que l’année précédente grâce à un coût de crédit moindre, à condition de réviser le temps de remboursement. Cette situation motive les propriétaires prêts à engager un rachat de crédit pour adapter leur mensualité ou bénéficier d’un taux plus favorable. Enfin, le rachat de crédit immobilier n’est qu’un des nombreux instruments dont dispose l’emprunteur pour organiser ses emprunts. D’autres possibilités s’offrent aux propriétaires en passant par un spécialiste en intermédiation bancaire pour réviser les conditions d’un rachat de crédit immobilier qui peut intervenir pour revoir les conditions de son assurance emprunteur.

L’assurance emprunteur et le regroupement de crédit : outils pour réduire le coût de l’emprunt

Les propriétaires qui cherchent d’autres pistes pour faire baisser la facture du coût du crédit dispose de la possibilité de faire jouer la concurrence sur les offres d’assurance emprunteur. En effet la loi Bourquin mise en application depuis Janvier 2018 facilite la résiliation du contrat d’assurance emprunteur annuellement. Depuis cette mesure les assurances proposent des offres plus souples et moins cher. Ce procédé peut faire réduire le tiers du cout d’un crédit immobilier. A cela, il n’est pas rare qu’un ménage rembourse plusieurs crédits à la fois. Pour faciliter la gestion, le regroupement de crédit, peut intervenir pour réduire le taux d’endettement.  Son principe consiste à réunir autour d’un même emprunt et d’un taux unique les crédits d’un ménage. Il peut intégrer des crédits à la consommation ou issus de l’immobilier mais aussi des sommes librement allouées. Par exemple, si un propriétaire cherche à réaliser des travaux de rénovation dans son logement il peut regrouper les sommes au même titre qu’un prêt immobilier à condition que le montant concernant la pierre soit supérieur à 75000€. Une somme liquide peut permettre au propriétaire de réaliser lui-même les travaux afin de faire davantage d’économie. Pour réaliser un regroupement de crédit il suffit de remplir les informations dans la simulation pour connaitre le taux d’endettement. Une fois les pièces nécessaires envoyées à un analyste, une étude de faisabilité étudie les propositions possibles pour le demandeur.