Rechercher un bien immobilier

Rachat de crédits : les informations à connaître

Mise en ligne le 01/07/2019 à 15:02

Rachat de crédits : les informations à connaître

Il n’est pas rare que des emprunteurs dépassent leur capacité d’emprunt qui, rappelons-le, ne doit pas dépasser 33% des revenus. Cela pouvant entrainer un déséquilibre du budget et réduire drastiquement le reste à vivre, nombreux sont ceux qui ont recours à un rachat de crédits.
 
En quoi consiste un rachat de crédits ?
Voiture, logement, vacances… Tout peut se financer grâce au crédit. Lorsqu’une personne souscrit plusieurs prêts, chacun a une mensualité et des intérêts qui lui sont propres. Les faire racheter permet alors de les regrouper en un emprunt unique avec une seule mensualité et un seul taux d’intérêt fixe. De plus, le rachat de crédits est un bon moyen de réduire ses mensualités en rallongeant la durée de son prêt.
 
Comment effectuer sa demande ?
Pour constituer votre dossier de rachat de crédits, vous devez tout d’abord préparer les documents des divers prêts immobiliers ou crédits consommation en cours : documents attestant la souscription des crédits, bulletins de salaire, avis d’imposition, quittances de loyer…
 
Ensuite, vous pouvez déposer votre demande auprès de votre organisme bancaire, d’un établissement spécialisé ou bien en ligne. Si la demande est acceptée, vous recevrez une nouvelle offre de prêt. Vous disposerez alors d’un délai de 10 jours pour un rachat de crédits conso ou de 14 jours s’il y a un prêt immobilier avant de renvoyer l’offre pour acceptation. La banque ayant racheté votre crédit s’occupe alors de solder vos dettes.
 
Les points de vigilance
Avant de signer votre contrat de rachat de crédits, sachez que cette opération comporte de frais de remboursement anticipé des anciens emprunts. Les montants étant indiqués dans chacun des contrats, vérifiez qu’il soit avantageux pour vous de racheter vos crédits.
 
Pour être sûrs de trouver la meilleure offre, effectuez une simulation en ligne. Celle-ci vous donnera une idée du coût global de l’opération (mensualité, taux, frais, assurance…). Autrement faites appel à un courtier qui saura vous guider dans les démarches à suivre.