Rechercher un bien immobilier

Résultat crédit consommation au troisième trimestre 2020

Mise en ligne le 20/11/2020 à 18:12

Résultat crédit consommation au troisième trimestre 2020

Après un printemps compliqué, les crédits à la consommation connaissent un léger sursaut plus favorable. 
 
Quels sont les chiffres du troisième trimestre ? 
Après une année particulièrement difficile, le crédit à la consommation connaît une légère hausse au troisième trimestre. En effet, selon l’Association des sociétés financières (ASF), les chiffres ont augmenté par rapport à l’année dernière sur la même période. Ainsi, on enregistre une hausse de 2,6% des crédits à la consommation entre Juillet et Septembre 2020, qui s’explique notamment par une reprise de l’activité pendant l’été.
 
Cependant, des craintes restent présentes quant à l’évolution du crédit à la consommation. Le nouveau confinement impact très largement les demandes de crédits et la chute des crédits constatée au premier semestre (-21%) n’a toujours pas été rattrapée. La fin de l’année va donc certainement se faire dans le rouge pour le marché du crédit. 
 
Certains secteurs plus propices que d’autres 
Cette légère reprise annoncée au troisième trimestre ne concerne pas pour autant tous les secteurs. C’est surtout l’automobile qui pousse le crédit à la consommation, que cela soit pour l’achat de véhicules neufs (15%) ou de voitures d’occasion (+26,3%). Ainsi, une augmentation des ventes s’est fait ressentir avec des financements notamment via les crédits affectés ou des locations avec option d’achat, fortement poussé par la prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride. 
 
Les magasins de bricolage tirent également leur épingle du jeu avec une forte fréquentation depuis le 11 mai et la possibilité de rester ouvert durant le confinement. Malgré cela, une légère baisse de 4,3% des financements pour l’amélioration de l’habitat a été enregistrée. 
 
Enfin, les prêts personnels se sont aussi légèrement relevés en septembre, sans revenir dans le positif (-7,6%) après un effondrement de 45% au deuxième trimestre. Les clients ont retrouvé le chemin des magasins, également poussé par le trois ou quatre fois sans frais proposé chez de nombreux commerçants et sur internet. Enfin, même si le crédit renouvelable se voit diminuer à un plus faible rythme, il poursuit sa chute au troisième trimestre et enregistre une baisse de -9,7%.