Particuliers | Professionnels

Immobilier neuf : l’offre de logements est en baisse

Mise en ligne le 10/10/2019 à 09:47
Immobilier neuf : l’offre de logements est en baisse

Le marché de l’immobilier neuf connaît un essoufflement ces derniers temps, notamment causé par une baisse de l’offre de logement neufs. En effet les promoteurs éprouvent des difficultés à proposer de nouveaux logements, malgré une demande importante dynamisée par des taux crédits immobiliers très bas.

Les promoteurs se heurtent principalement au refus de certains maires de construire de nouveaux programmes immobiliers comme des appartements neufs. A l’aube des élections municipales, nombreux sont les maires à éviter de délivrer des permis de construire indispensables aux promoteurs, par peur de devenir impopulaire. Un chiffre témoigne de cette baisse de régime : en mai, 200 villes avaient entreprise au moins 5 programmes immobiliers neufs contre 177 aujourd’hui.

Autre explication à la baisse de l’offre, la hausse des coûts de construction mais aussi les délais des appels d’offres qui se rallongent. Dans certains départements on constate un nombre d’entreprises de construction insuffisant ce qui ne permet pas d’accélérer la réalisation des travaux.

Malgré une baisse significative de l’offre, les prix des logements neufs ne connaissent pas de forte évolution et restent stables : +1,31% de hausse sur les 6 derniers mois. Pour un logement neuf de 3 pièces à Paris, il faut débourser en moyenne près de 780 000 euros.

En revanche, si les prix venaient à augmenter, le risque serait alors de voir la demande chuter et par conséquent l’offre suivra la même tendance.