Rechercher un bien immobilier

Immobilier neuf : pourquoi les prix ont augmenté dans de nombreuses régions ?

Mise en ligne le 19/02/2020 à 16:54

Immobilier neuf : pourquoi les prix ont augmenté dans de nombreuses régions  ?

Le marché immobilier dans son ensemble est concerné par une hausse des prix. Si elle est régulière pour l’immobilier ancien, on constate qu’elle l’est aussi pour le neuf, dans certaines régions principalement.

Ainsi en 1 an, les prix des maisons neuves ont augmenté de 3,2 % quand ceux des appartements neufs ont progressé de 4,4%. Il s’agit ici d’une moyenne qui cache de fortes différences selon les régions.

En effet, certaines d’entre elles ont connu une hausse des prix de l’immobilier neuf bien plus élevée. C’est notamment le cas des Haut-de-France dont le prix d’un appartement neuf a enregistré une hausse de moyenne de 5,2%. Dans la région des Pays de la Loire, c’est une hausse de 7% des appartements neufs qui a été constatée. Enfin, la palme de la plus forte augmentation est attribuée à la Bretagne avec 9,7% d’augmentation du prix des appartements neufs.

Parmi toutes les régions françaises, seules deux d’entre elles ont connu une baisse des prix des appartements neufs : la Normandie et la Corse.

Comment expliquer cette hausse des prix ?

Depuis toujours, les prix de l’immobilier neuf et de l’ancien sont liés. Ceux de l’ancien ont connu une hausse qui impacte logiquement le marché du neuf. Autre explication d’ordre économique : la fameuse loi de l’offre et de la demande.

2019 a été marquée par une offre de logement neufs en baisse. Les promoteurs immobiliers ont en effet eu du mal à construire de nouveaux logements. Au total, ce sont 13,3% de logements construits en moins par rapport à 2019.

Si l’offre de logements n’a pas été suffisante c’est aussi parce que la demande de biens neufs à été très forte en 2019. En effet, les conditions exceptionnelles du crédit immobilier ont incité les particuliers à se lancer dans un projet immobilier. L’acquisition de nombreux logements neufs, notamment par des primo-accédants a donc réduit le stock des promoteurs immobiliers. Toute cette conjoncture a donc eu pour effet d’augmenter les prix dans l’immobilier neuf.