Particuliers | Professionnels

Crédit immobilier primo-accédant

Les primo-accédants, ou les personnes accédant à la propriété pour la première fois, sont tous les ans un peu plus nombreux en France. Il est donc important de bien préparer cette étape dont beaucoup de Français rêvent.

Vous vous préparez à accéder à la propriété pour la première fois ? Vous êtes donc considérés comme primo-accédant par les établissements financiers.

Le-Partenaire.fr est conscient des difficultés que peut éprouver cette catégorie d’emprunteur lors de l’achat de leur premier bien immobilier. Ainsi, préparer cet événement majeur, dont un grand nombre de personnes rêvent de réaliser, est très important. Pour vous permettre de vous préparer comme il se doit, afin d’éviter les erreurs les plus courantes, Le-Partenaire.fr met à votre disposition son guide sur le crédit immobilier primo accédant.

Si vous réalisez pour la première fois l’acquisition d’un bien immobilier, ou que vous n’avez pas été propriétaires de votre résidence principale ces deux dernières années, vous êtes considérés comme tel.

De même, il est possible d’être considéré comme primo-accédant si vous êtes déjà propriétaires, mais seulement si cela implique la propriété d’une résidence secondaire ou pour un investissement locatif.

Egalement, il est possible d’être considéré comme primo-accédant lors d’un achat seul ou à deux, c’est pour cela que ces emprunteurs sont considérés comme des « ménages ».

1
Votre projet
2
Vous
Dites-nous en plus sur votre projet
Quelle est la nature de votre besoin ?
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Tous les champs sont obligatoires

Quelles questions se poser avant de se lancer ?

Avant de contracter un prêt immobilier, il est nécessaire de se poser les bonnes questions, pour éviter les erreurs et les mauvaises surprises. Un projet bien délimité et une idée exacte de ce dont vous avez besoin vous permettront d’être plus serein pour mener comme il se doit les différentes étapes de votre projet.

La première question à se poser n’est autre que celle des moyens. Avez-vous les ressources nécessaires pour l’acquisition du bien immobilier dont j’ai besoin ? Le prix reste le principal élément dans l’accession en général, et même s’ils sont très diversifiés sur le marché il est tout de même important de trouver un bien qui vous correspond, un bien dont vous avez besoin. Par exemple, une famille composée de 6 personnes n’aura aucun intérêt à acheter un petit appartement, même si le prix rentre dans son budget.

Ensuite, vous devrez vous demander quel est votre horizon d’investissement, autrement dit combien de temps allez-vous occuper ce logement une fois acheté. Bien évidemment acheter un logement pour n’y vivre qu’une ou deux années n’est pas rentable, du fait du remboursement des intérêts en début de prêt. Il est donc en général, conseillé de privilégier l’achat à la location seulement si vous pouvez occuper votre nouvelle résidence principale pendant une durée d’au moins cinq ans.

Pour finir, la surface de votre acquisition est également un point assez important à prendre en compte. En effet, les événements de la vie peuvent vous pousser à avoir besoin d’une pièce supplémentaire, ou d’un espace de travail au sein de votre résidence. Il est donc recommandé de bien prendre en compte la surface dont vous avez besoin au moment de l’achat, mais également la surface dont vous pourrez avoir besoin dans quelques années.

Une fois votre projet délimité, il est temps de se tourner vers les banques qui vous feront des propositions en fonction de votre dossier, ou vers un courtier qui saura vous trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Préparer son dossier de prêt immobilier

Crédit immobilier primo-accédantLe Partenaire

Pour préparer au mieux vos rendez-vous avec la banque ou avec votre courtier, pensez à préparer votre dossier en amont.

Pour cela, il vous faudra vous munir de plusieurs pièces :

Ces différentes pièces permettent aux établissements financiers d’évaluer votre situation financière, le sérieux de la demande, et donc la possibilité à vous prêter ou non une somme d’argent pour votre acquisition.

De plus, un apport financier d’au moins 10% du montant total de l’acquisition vous sera demandé, une condition souvent exigée par les banques. Mais pas d’inquiétude, il est tout de même possible d’emprunter sans apport. Dans ce cas, il vous faudra présenter un dossier très sérieux, ne présentant aucun défaut de paiement ou autres recouvrements de dettes.

Quelles aides pour les primo-accédants ?

Dans le cas d’une première acquisition, les primo-accédants ont à leur disposition différentes aides, notamment pour leur faciliter l’accès à la propriété.

Parmi elles, la solution la plus avantageuse reste le Prêt à taux zéro, qui vous est exclusivement destiné et soumis à des conditions de ressources. Ce prêt vous permet, comme son nom l’indique, d’emprunter une somme d’argent à un taux égal à zéro, vous ne payerez donc pas d’intérêts sur cette somme.

Exclusivement réservé pour l’achat dans des zones dites « tendues » ou l’offre excède la demande, un certain plafond de revenu ne doit pas être dépassé pour être éligible, fixé en fonction de la composition de la famille et du lieu de résidence. Ce prêt complémentaire à un crédit immobilier classique, peut vous permettre de financer jusqu’à 40% du montant total de votre acquisition.

D’autres aides financières peuvent vous aider à acquérir votre logement si vous êtes primo-accédants :

En savoir plus sur le crédit immobilier

Actualités financières