Rechercher un bien immobilier

Remboursement prêt immobilier : tous nos conseils

Vous avez conclu ou presque conclu votre emprunt immobilier mais de nombreuses questions restent sans réponse : durée du remboursement, mensualités de crédit, échéance, remboursement anticipé Le-Partenaire.fr vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le remboursement d’un crédit immobilier.

Calculez les mensualités de votre emprunt immobilier en 1 minute !

Pour bien anticiper le remboursement d’un crédit immobilier et s’assurer de pouvoir payer vos échéances, il est opportun de connaître le coût du crédit et plus précisément le montant des mensualités. Grâce à notre calculatrice, mise à jour en temps réel avec les taux d’intérêts de nos partenaires bancaires, réalisez gratuitement et simplement une simulation de vos mensualités de crédit.

1 Votre projet
2 Parlez-nous de vous
3 Votre simulation
Type de bien



Etat de la recherche



Nature du projet



Etat du bien




Votre situation




Montant des mensualités :
Coût total :
Durée du crédit Mensualité Taux d'intérêt Coût total du crédit
10 ans 0,64 %
15 ans 0,77 %
20 ans 0,91 %
25 ans 1,06 %
30 ans 2,10 %

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Remboursement prêt immobilier : définition

La durée de remboursement d’un crédit immobilier se base sur trois critères : le montant emprunté, votre capacité d’emprunt et le taux d’intérêt appliqué. Puis, votre remboursement s’effectue selon un montant fixe, appelé mensualité. Chaque mois, vos mensualités de crédit seront prélevées sur votre compte courant dans un délai de 10 jours (entre le 1er le 10 du mois) ou à la date déterminée avec votre banque.

Remboursement prêt immobilier : quand est-ce que cela débute ?

Lorsqu’un emprunteur souhaitera savoir quand commence le remboursement de son crédit immobilier, il devra attentif au type de prêt contracté et à la date à laquelle la totalité du prêt sera débloquée. Par exemple, s’il achète un bien immobilier ancien qui ne requiert pas de travaux, la banque débloquera la totalité du prix du logement quelques jours avant la vente. Puis l’emprunteur commencera à payer ses mensualités de crédit le mois suivant la signature de l’acte de vente chez le notaire.

En revanche, si le bien n’est pas habitable immédiatement, par exemple en cas de construction ou de travaux, le remboursement d’un crédit immobilier ne peut s’effectuer tout de suite. En effet, la banque ne débloque que les fonds nécessaires au fur et à mesure du paiement des factures liées à vos travaux. Dans ce cas, l’emprunteur rembourse seulement les intérêts des sommes débloquées et les mensualités d’assurance. Ce n’est qu’une fois les travaux réalisés et le bien habitable que l’ensemble du prêt sera débloqué. Par conséquent, il dispose d’un certain délai pour supporter son coût puisqu’il commencera à rembourser ses mensualités de crédit à partir du mois suivant. On parle alors de franchise partielle. Vous pouvez également être amené à ne rembourser que les frais intercalaires et commencer le remboursement de votre capital et des intérêts en différé. Dans ce cas, on parle de franchise totale.

Comment sont calculées les mensualités de crédit ?

Pour connaître le montant de vos mensualités de crédit, deux éléments sont à prendre en compte dans le calcul : l’amortissement du capital emprunté et le montant des intérêts calculés sur le capital en fonction du taux d’intérêt approuvé à la souscription du prêt. Un troisième élément peut s’ajouter : la cotisation de votre assurance prêt immobilier, si vous l’avez souscrite au sein de la même banque.

Dans certains cas, il se peut que le montant de la première mensualité de crédit soit différent de celui calculé. En effet, selon la réglementation, l’emprunteur ne peut pas rembourser sa première mensualité dans les 30 jours suivant le déblocage des fonds. Dans ce cas, le premier paiement sera décalé au mois suivant. A celui-ci s’ajouteront les intérêts intercalaires, c’est-à-dire ceux correspondant au laps de temps entre la date de remboursement de la première échéance et le déblocage des fonds.

Comprendre le remboursement prêt immobilier à l’aide de l’échéancier

Afin de vous aider à comprendre comment s’opère le remboursement d’un crédit immobilier mois par mois, la banque vous remet un échéancier. Celui-ci correspond au tableau d’amortissement de votre prêt immobilier et se compose de plusieurs éléments importants tels que le taux d’intérêt, le montant de votre assurance emprunteur, les remboursements du capital, le montant du capital emprunté restant dû à la date d’échéance et le montant total restant dû à la date d’échéance.

Généralement fixe, cet échéancier peut parfois être modifié grâce à la modulation d’échéance. Par exemple, en cas d’augmentation ou de baisse de salaire vous pouvez demander une hausse ou une diminution de vos mensualités de crédit. Certaines conditions sont tout de même appliquées : vous ne pouvez avoir recours à cette modulation qu’une fois par an, dans une limite comprise entre 10% et 50% en fonction de votre taux d’endettement et ce uniquement 12 ou 24 mois après le déblocage de votre prêt.

Trouvez le meilleur taux d'intérêt simplement et gratuitement

Remboursement anticipé : comment fonctionne-t-il ?

Vous venez de toucher une somme d’argent importante et vous souhaitez en profiter pour rembourser votre prêt par anticipation. Bon ou mauvais calcul ?

Un remboursement anticipé consiste à rembourser en avance tout ou partie du capital restant dû d’un prêt immobilier. Dans le cas où vous choisissez un remboursement partiel, deux options sont possibles :

  • Réduire la durée de remboursement des mensualités de crédit tout en gardant le même montant et ainsi entamer le remboursement d’un crédit immobilier au plus vite
  • Réduire les mensualités de crédit tout en gardant la même durée de remboursement d’un crédit immobilier.

Afin de savoir si un remboursement anticipé serait avantageux pour vous, il faut prendre en compte la durée restante du remboursement d’un crédit immobilier. En effet, plus le taux d’intérêt de votre prêt est élevé, plus la durée sera importante et donc le remboursement anticipé avantageux. Dans le cas où vous venez de souscrire votre emprunt et que vous êtes au début de vos mensualités de crédit, il peut être avantageux d’avoir recours à un remboursement anticipé pour réduire le coût du prêt immobilier. A l’inverse, si vous êtes proche de son échéance, le remboursement anticipé ne sera pas forcément la bonne solution. Par ailleurs, certaines offres de prêt immobilier interdisent cette option si le remboursement d’un crédit immobilier est inférieur ou égal à 10% du montant initial de l’emprunt.

Quels sont les frais liés au remboursement anticipé d’un crédit immobilier ?

Si vous choisissez de rembourser votre prêt par anticipation vous devrez vous acquitter de certains frais afin de compenser les intérêts que votre banque aurait dû percevoir tout au long du remboursement de votre crédit immobilier. Ces indemnités de remboursement anticipé représentent un coût non négligeable et doivent être prises en compte lors de votre décision. Leur valeur est généralement équivalente au coût de six mois d’intérêt au taux moyen du prêt ou à 3% du capital restant dû. Pour connaître leur valeur exacte, vous pouvez vous référer à votre contrat de prêt immobilier ou faire une demande auprès de votre banque.

Ainsi, pour savoir s’il est intéressant d’avoir recours à un remboursement anticipé, vous pouvez réaliser un calcul simple. En effet, il suffit de faire la différence entre le montant de ces frais et la somme totale des mensualités d’assurance et des intérêts qui auraient dû être réglés tout au long du remboursement d’un crédit immobilier. Si le montant total économisé est supérieur au coût du remboursement anticipé, alors il est avantageux d’avoir recours à ce mode de remboursement.