Rechercher un bien immobilier

Courtier en crédit immobilier : ce qu’il faut savoir

Si de nombreuses solutions existent pour réaliser des économies sur votre crédit immobilier, contacter un courtier en immobilier est certainement la plus avantageuse et ce, pour plusieurs raisons que Le-Partenaire.fr vous détaille.

Calcul mensualité crédit : déterminez en 1 minute vos échéances de prêt immobilier

Réalisez gratuitement et simplement une simulation de vos mensualités grâce à notre calculatrice mise à jour en temps réel avec les taux actuels de nos partenaires bancaires.

1 Votre projet
2 Parlez-nous de vous
3 Votre simulation
Type de bien



Etat de la recherche



Nature du projet



Etat du bien




Votre situation




Montant des mensualités :
Coût total :
Durée du crédit Mensualité Taux d'intérêt Coût total du crédit
10 ans 0,64 %
15 ans 0,77 %
20 ans 0,91 %
25 ans 1,06 %
30 ans 2,10 %

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

A quoi sert un courtier en crédit immobilier ?

Acheter son propre logement constitue souvent l’opération financière la plus importante d’une vie pour un particulier. Pourtant, contracter un crédit immobilier peut parfois relever du parcours du combattant, nécessitant de faire le tour des banques afin d’obtenir le meilleur taux de prêt immobilier. Pour éviter cette situation et gagner un temps précieux, il peut être opportun de faire appel aux services d’un courtier spécialisé. Il faut savoir, qu’une proposition de prêt peut être obtenue en seulement 72h en faisant appel à un courtier en crédit immobilier, alors qu’il faudra compter un minimum de 3 semaines si l’emprunteur effectue les démarches seul.

Le courtier en crédit immobilier n’apparaît pas comme un simple intermédiaire entre vous et la banque, mais comme un véritable organisme professionnel, possédant un rôle de conseil et une connaissance profonde du marché. Son accompagnement permet de vous rassurer, surtout lorsque dans certains cas, vous êtes peu familiarisé avec les démarches à suivre. Cela représente un réel confort, vous permettant d'envisager sereinement ce moment de vie si important.

Missionner un courtier en immobilier vous permettra non seulement de gagner un temps considérable, mais aussi d’obtenir un taux de prêt immobilier attractif. En effet, son métier consiste avant tout à démarcher les différentes banques afin de comparer leurs taux d’intérêts ainsi que leurs offres. Il effectue donc le travail d’investigation à la place de l’emprunteur de manière efficace puisqu’il dispose de contacts privilégiés au sein des établissements prêteurs. De ce fait il connaît l’ensemble des conditions d’emprunt et les profils privilégiés par chaque banque, lui permettant de vous orienter vers l’établissement le plus attractif.

Bien évidemment, l’essor du courtage est lié au besoin qu’éprouvent les emprunteurs de réaliser des économies. Toutefois, on remarque de plus en plus que les emprunteurs ne disposent pas du temps nécessaire pour effectuer seuls les démarches et montrent une réelle nécessité d’être rassurés et accompagnés dans leur projet de vie.

Le courtier en immobilier permet-il d’obtenir le meilleur taux de prêt immobilier ?

Qualifié comme un véritable apporteur d’affaires, le courtier en immobilier est en relation constante avec des établissements bancaires partenaires. En apportant un volume de clients conséquent aux banques, ils peuvent négocier de bonnes conditions d’emprunt et des taux de prêt immobilier très bas pour leurs clients. On estime que négocier à l’aide d’un courtier en crédit immobilier plutôt que directement avec son conseiller bancaire, peut diminuer le coût du crédit immobilier jusqu’à 0,5 point.

Cette baisse significative n’est pas uniquement due à la négociation du taux de prêt immobilier, puisqu’il va aussi être amené à négocier d’autres éléments pouvant augmenter de façon importante le coût du crédit immobilier. Dans un premier temps, il peut se pencher sur la négociation du prix de l’assurance emprunteur auprès de la banque ou d’autres organismes indépendants. En fonction de l’offre et de l’établissement vers lequel vous allez souscrire l’assurance crédit immobilier, son coût peut varier du simple au triple. Un élément non négligeable lorsque l’on sait qu’elle représente environ 20% du coût du crédit immobilier.

Mais ce n’est pas tout, le courtier en crédit immobilier, peut également entreprendre des négociations concernant les frais de dossier, les frais de garantie ou encore les indemnités de rachat anticipé (IRA). Moins considérées par les emprunteurs, les IRA doivent être négociées si vous voulez obtenir la meilleure offre de prêt immobilier. Ces indemnités que l’on peut considérer comme une pénalité imposée par votre établissement bancaire, peuvent être un frein si vous souhaitez à l’avenir procéder à un rachat de crédit immobilier par une banque concurrente dans le but d’obtenir un meilleur taux de prêt immobilier.

Cependant, malgré les relations que le courtier en immobilier entretient avec les établissements bancaires, il n’est pas toujours en mesure d’obtenir les meilleures conditions d’emprunt. En effet, la liaison entre ces deux acteurs s’opère principalement par le biais d’accords pré-négociés en fonction des profils emprunteurs. De ce fait, une renégociation peut-être difficilement envisageable.

Pour connaître le coût total de votre crédit immobilier (taux de prêt immobilier, assurance emprunteur, frais de dossiers…) et cela avant même de commencer à entreprendre des démarches, vous pouvez vous tourner vers des simulateurs prêts immobiliers.

Trouvez le meilleur taux d'intérêt simplement et gratuitement

Courtier en crédit immobilier ou banquier ?

Rien de vous oblige en tant que client, à contacter votre banque pour l’informer que vous passez par un courtier en immobilier, c’est d’ailleurs l’inverse qui est recommandé. 

Il est en effet d’usage de contacter en premier lieu le courtier qui négociera pour vous les meilleures conditions de crédit. Avec son statut de courtier en crédit immobilier, l’intermédiaire aura plus de poids pour négocier avec votre propre banque et donc plus de chances de faire baisser le taux de prêt immobilier et les autres frais que si vous passiez directement par votre banque.

L’objectif de la banque est de vous conserver comme client, selon sa stratégie et ses conditions, il est fort probable qu’elle s’aligne sur les offres concurrentes trouvées par le courtier en crédit immobilier.

Pour vous, c’est le moyen de conserver vos comptes au sein du même établissement bancaire. En revanche, si une meilleure offre d’une autre banque est trouvée, il vous sera certainement demandé de domicilier vos comptes au sein de ce nouvel organisme bancaire.

Si vous vous posez encore la question banquier ou courtier en crédit immobilier pour obtenir le meilleur taux de prêt immobilier, sachez que cela dépendra principalement de votre investissement personnel lors des négociations et de votre profil. Si vous prenez le temps de mettre en concurrence de nombreuses banques et si vous disposez d’un apport personnel conséquent par exemple, vous serez susceptible d’obtenir de bonnes conditions d’emprunt avec votre banque. 

Courtier en crédit immobilier : sélectionner le meilleur

Le premier élément à analyser avant de choisir son courtier en crédit immobilier est de vérifier si le professionnel convoité est bien un courtier en immobilier agréé. Il doit alors être titulaire d’un diplôme d’IOBSP de niveau 1 et d’une certification à l’ORIAS, documents essentiels pour exercer la profession de courtier. Vous pouvez retrouver ces éléments sur le site du courtier, ses mandats ou de sa publicité.

Chaque courtier en crédit immobilier dispose de conventions avec des établissements bancaires lui permettant de négocier les conditions d’emprunt. Pour autant, le nombre de conventions varie fortement d’un courtier à l’autre. Lors de vos premiers échanges, tentez de savoir s’il collabore avec suffisamment de banques différentes pour vous assurer le meilleur taux de prêt immobilier. En effet, si votre courtier en immobilier ne possède que trois ou quatre conventions, il sera difficile pour lui de négocier efficacement et de vous proposer des offres compétitives. Dans le mandat que vous devez signer avec lui pour l’autoriser à démarcher les banques, de nombreuses informations sont renseignées et peuvent vous guider dans votre choix. On y retrouve notamment le montant de ses honoraires, les banques partenaires, leurs coordonnées, ainsi que la rémunération de la banque que percevra le courtier en crédit immobilier cas de signature du prêt.

Chaque emprunteur possède des besoins différents. Si certains sont à l’aise avec l’univers de l’emprunt immobilier, d’autres le sont beaucoup moins et des conseils personnalisés sont nécessaires. Le choix du courtier en crédit immobilier peut alors s’effectuer en fonction de l’accompagnement et des services qu’il propose. Il pourra par exemple vous guider avec précision dans la constitution du dossier et dans l’explication de l’offre des banques.

Soyez également attentif aux types d’emprunteurs que ciblent les courtiers. Certains se spécialisent en effet dans des profils jeunes quand d’autres préfèrent s’orienter vers des profils avec plus d’épargne. Pour vous, c’est un critère afin d’être sûr d’obtenir de belles conditions d’emprunt adaptées à votre situation et plus particulièrement un bon taux de prêt immobilier.

Au-delà de tous les aspects financiers, choisir son courtier en immobilier c’est aussi une question de feeling. Un professionnel sérieux et réactif facilite l’avancée de votre prêt vous permettant d’envisager sereinement sa conclusion.

Quel est le coût d’un courtier en immobilier ?

Sachez tout d’abord que le courtier en immobilier est rémunéré uniquement si vous signez l’offre de crédit qu’il vous transmet. Aucun acompte ou avance ne sont demandés par le courtier. Reste désormais à connaître le montant de cette rémunération.

En règle générale, la commission du courtier en crédit immobilier avoisine 1% du montant de l’emprunt. Dans le mandat qu’il doit vous faire signer, sa rémunération peut aussi être indiquée en euros, et en moyenne, les honoraires d’un courtier s’élèvent à 1 500 euros. Bien évidemment, selon le montant du prêt, les frais de courtage peuvent grimper bien plus haut.

Avant de signer quelconque document, il est important d’étudier les économies que peut vous faire gagner un courtier comparées aux frais de courtage que vous devrez payer. Il sera alors essentiel d’intégrer ces frais dans le calcul du prêt immobilier. Généralement, passer par un courtier en immobilier fait gagner entre 10 000 et 15 000 euros sur la totalité du prêt. La rentabilité est donc au rendez-vous.

Peut-on solliciter plusieurs courtiers immobiliers ?

Vous êtes loin d’être les seuls à vous poser cette question. Nombreux emprunteurs souhaitent en effet contacter plusieurs courtiers en prêt immobilier pour les mettre en concurrence et profiter du taux le plus bas.

La réponse est simple, il est vivement déconseillé de mettre en concurrence différents courtiers immobiliers.

Ces professionnels travaillent tous avec les mêmes banques, mais un établissement bancaire ne peut traiter qu’un seul dossier de prêt par emprunteur. Ainsi, si vous contactez deux courtiers qui envoient votre dossier à une même banque, elle ne pourra en traiter qu’un des deux. La mise en concurrence est donc inutile de ce point de vue.

La loi n’interdit pas de contacter plusieurs courtiers immobiliers mais dans les faits, ce choix risque de vous porter préjudice et s’avère contre-productif. Mieux vaut donc faire appel à un seul courtier en crédit qui dispose d’un nombre de partenaires bancaires important. Il sera ainsi capable de vous présenter l’offre de prêt au meilleur taux en mettant seul en concurrence les banques.

Courtier en ligne gratuit ou payant : quelles différences ?

Le métier de courtier en crédit immobilier ne cesse de se démocratiser depuis plusieurs années. Conséquence, le marché du courtage voit arriver de nouveaux acteurs. Parmi eux, se distinguent deux grandes catégories : les courtiers gratuits et les payants.

Les courtiers gratuits en ligne

Les courtiers gratuits ne prennent aucun frais de courtage et sont rémunérés avec les honoraires bancaires. C’est donc une solution économique mais les services proposés par ces professionnels ne sont pas nécessairement identiques aux courtiers classiques. Il arrive en effet que le courtier ne négocie pas entièrement votre dossier de prêt auprès des banques. Il s’agit simplement d’une mise en relation avec les établissements bancaires. Certains courtiers gratuits ne proposent pas le montage de votre dossier, c’est donc à vous de le faire.

La plupart du temps, les courtiers immobiliers gratuits sont des courtiers en ligne. Leur frais sont donc moins importants que ceux d’une agence de courtage et ils peuvent se permettre de ne proposer aucun frais de courtage. Si les démarches sont simplifiées grâce à des outils digitaux, ce type de service ne facilite pas la négociation du taux de crédit immobilier pour réaliser des économies.

Les courtiers payants

Les frais de courtage constituent un élément déterminant dans la rémunération du courtier mais servent aussi à financer tous les frais de l’agence de courtage. Les courtiers en physique fonctionnent par rendez-vous avec les emprunteurs. Le nombre de dossiers traités est alors limité car les rendez-vous prennent du temps et demandent du travail au courtier. Cet accompagnement poussé est alors valorisé, notamment au travers des frais de courtage.

Vous l’aurez compris, le courtier payant propose un service et un conseil plus personnalisés et poussés. Il intervient à la fois dans le montage du dossier de prêt pour le présenter de la meilleure manière à la banque, mais aussi lors de la négociation des conditions d’emprunt. C’est lui qui va en effet discuter et argumenter avec la banque en votre faveur pour trouver le taux le plus bas, négocier le prix de l’assurance emprunteur ou encore les frais de dossier. Les courtiers payants vous font donc gagner de l’argent et du temps quand les courtiers gratuits offrent principalement un gain de temps.

Comment évoluent les taux immobiliers ?

Élément évidemment essentiel d’un crédit immobilier, le taux immobilier détermine le coût total de votre emprunt. Ce sont les banques qui fixent ce taux en fonction de leur politique et stratégie commerciale mais pas seulement. Les taux immobiliers appliqués par les banques dépendent principalement du taux directeur de la BCE et de la Banque de France. Ces institutions financières fixent les taux directeurs pour inciter les ménages à la consommation ou au contraire la limiter en fonction de la conjoncture économique.

Cela fait maintenant plusieurs années que les taux immobiliers évoluent à la baisse en France. En effet depuis 2008 où les taux d’intérêts ont atteint des niveaux extrêmement élevés (5%), une chute progressive et constante est enregistrée. C’est en 2019 que les taux ont atteint les niveaux les plus bas jamais enregistrés, autour de 1% en moyenne. L’objectif de cette politique à la baisse est de permettre aux ménages d’emprunter plus facilement pour relancer la croissance d’un pays.

Depuis une dizaine d’années, les emprunteurs d’un crédit immobilier bénéficient donc de conditions d’emprunt très favorables pour obtenir leur financement et concrétiser leur projet immobilier.

Attention toutefois à ne pas regarder uniquement le taux de prêt, certes très attractif. D’autres éléments comme les frais de dossier et l’assurance emprunteur sont à calculer pour évaluer avec précision le coût du crédit immobilier. C’est là que l’accompagnement d’un courtier en crédit immobilier est nécessaire. Il vous permettra d’avoir une vision d’ensemble du montant de votre projet immobilier. Pour vous c’est l’assurance de faire le bon choix en limitant le coût du prêt.