Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation : comment s’assurer en cas de location saisonnière ?

Mise en ligne le 24/07/2019 à 07:11

Assurance habitation : comment s’assurer en cas de location saisonnière ?

S’assurer lorsque l’on loue un logement meublé pendant l’été n’est pas obligatoire. Cependant, cela reste conseillé. Voici tout ce que vous devez savoir.
 
            Quel est le meilleur contrat pour se couvrir pendant une location saisonnière ?
 
Si vous louez un logement pendant vos vacances, pensez à prévenir votre compagnie d’assurances afin de connaître les différentes garanties prévues dans votre contrat d’assurance habitation. Autrement, vous pouvez aussi demander au propriétaire son contrat pour ainsi vérifier quelles garanties il contient.
 
De plus, il se peut que votre contrat de location contienne la clause « abandon de recours », selon laquelle vous ne devrez pas à payer en cas de dommage (incendie, dégât des eaux…). Or, vous serez tout de même responsable de tout préjudice causé à des tiers. Ainsi, la meilleure option reste que le bailleur souscrive une « garantie pour le compte de qui il appartiendra », qui protège le bien en cas de sinistre causé par un locataire.
 
            D’autres cas de figure sont-ils possibles ?
 
Dans certains cas, il se peut que le propriétaire du bien immobilier vous exige de souscrire une assurance habitation et, plus précisément une « garantie villégiature ». Cette dernière est généralement limitée à une période de trois mois puisqu’elle est surtout dédiée aux locations.
 
Vous avez également la possibilité de demander une extension de votre contrat actuel ou encore de souscrire une assurance temporaire. Ce contrat provisoire vous permet d’être couvert pendant la location, à condition qu’elle ne dépasse pas 90 jours.