Rechercher un bien immobilier

Assurance emprunteur jeune

Le premier crédit immobilier représente une étape importante dans la vie. Cependant, cela implique de nombreuses recherches afin de bénéficier des conditions les plus avantageuses. Ce critère est encore plus vrai lorsque l’on est jeune puisque l’on ne possède pas un budget conséquent.

Contracter un crédit immobilier entraine obligatoirement la souscription d’une assurance emprunteur. Elle représente une garantie pour la banque de votre prêt en cas d’incapacité, d’invalidité ou de décès. Néanmoins, seulement 70% des jeunes de 18 à 35 savent que cette assurance de prêt est exigée par les banques. Or un manque d’information à ce sujet peut pénaliser financièrement les jeunes emprunteurs. En effet, votre âge peut jouer à votre avantage dans la tarification de votre assurance de prêt puisque lors de la souscription de cette assurance, il est indispensable de remplir un questionnaire de santé. Ce questionnaire permet d’évaluer le niveau des garanties, d’identifier les potentielles surprimes ou exclusions et d’établir le tarif de l’assurance emprunteur. Le fait de présenter un profil jeune réduit les risques d’incapacité, d’invalidité ou de décès pour les banques qui pourra vous faire bénéficier tarifs attractifs.

Ce gain tarifaire est d’autant plus important que de nombreux jeunes sous-estiment le coût total de l’assurance de prêt. Une étude menée sur des jeunes de moins de 35 ans montre que 21% d’entre-deux estiment que le montant de l’assurance emprunteur est inférieur à 1 500 euros sur 20 ans et 49% pensent qu’elle coûte entre 1 500 euros et 5 000 euros. Ces chiffres sont bien loin de la vérité puisqu’en moyenne, une assurance de prêt revient à 8 400 euros sur 20 ans.

Devis assurane emprunteur en ligne - Obtenez le meilleur tarif !

Quelles garanties choisir pour une assurance emprunteur jeune ?

  • Un Décès et une Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

    Cette garantie est obligatoire. En cas de décès, votre compagnie d’assurance se charge du remboursement du capital restant dû au jour du décès et dans la limite du capital garanti.

    La garantie PTIA vous couvre également si un accident ou une maladie vous oblige à avoir recours à une tierce personne afin de vous accompagner pour réaliser tous les actes de la vie quotidienne.

  • Une Incapacité Temporaire Totale de travail (ITT) et une Invalidité Permanente et Totale (IPT)

    Ces garanties sont indissociables et sont dans la plupart du temps exigées par votre organisme prêteur. Si vous vous trouvez dans l’impossibilité complète d’exercer votre profession ou vos occupations de la vie quotidienne, la compagnie d’assurance prend en charge vos mensualités de prêt immobilier dans la limite du capital assuré, et ce pendant la durée de l’arrêt de travail.

  • Une Invalidité Permanente Partielle (IPP)

    Vous êtes considérés en invalidité permanente partielle si vous présentez à la suite d’une maladie ou d’un accident, un taux d’invalidité supérieur à 33 % et inférieur à 66 % vous empêchant d’exercer votre activité professionnelle. Cette garantie est facultative et ne peut être souscrite que si les garanties ITT et IPT précédemment citées sont souscrites. La compagnie d’assurance prévoit la prise en charge partielle de vos mensualités.

  • Une perte d’emploi

    En cas de chômage, cette garantie prend en charge de façon totale ou partielle le remboursement de vos mensualités. Afin de souscrire à cette garantie, il est nécessaire d’être en CDI depuis un certain temps (environ 6 à 12 mois selon les contrats). Cette garantie est facultative et ne peut être souscrite que si les garanties Décès / PTIA, ITT et IPT sont souscrites.

Quel niveau de couverture assurance emprunteur jeune choisir ?

En tant que jeunes emprunteurs vous devrez alors définir la quotité que vous souhaitez. Cette quotité correspond à la part de couverture qui revient à chaque emprunteur. Il s’agit d’un choix important qui peut impacter la tarification de votre assurance de prêt.

Si vous empruntez seul, la part de couverture de votre prêt immobilier sera donc de 100%. A l’inverse, si vous empruntez à deux, il est possible de répartir la quotité d’assurance en fonction des revenus perçus par chaque emprunteur : 70/30, 50/50, 20/80, ou encore de choisir une quotité de 100% pour chacun des emprunteurs et donc d’assurer un remboursement intégral des sommes restantes en cas de décès de l’un comme de l’autre.

Quelle assurance choisir ?

Avec la loi Lagarde, vous avez la possibilité de faire jouer la délégation d’assurance emprunteur. Elle vous permet de ne pas choisir obligatoirement l’assurance emprunteur de groupe que vous propose votre organisme de prêt immobilier. Vous pouvez ainsi opter pour un contrat individuel proposé par une autre compagnie d’assurance qui sera plus avantageux et qui vous fera réaliser des économies importantes.

La loi Hamon offre encore plus de libertés aux emprunteurs puisque vous pouvez changer de contrat d’assurance emprunteur dans l’année qui suit la signature d’offre de prêt. Enfin, depuis le 1er janvier 2018 et l’amendement Bourquin, vous avez tout à fait le droit de résilier votre contrat d’assurance de prêt tous les ans à la date d’anniversaire du contrat en cours.

Effectuer une simulation assurance emprunteur est le meilleur moyen de comparer les différentes offres à votre disposition pour effectuer le meilleur choix pour votre assurance de prêt.