Rechercher un bien immobilier

Assurance habitation et travaux, quelles sont les démarches ?

Mise en ligne le 28/04/2021 à 17:17

Faut-il prévenir son assurance pour des travaux de rénovation ?

Pendant les travaux de rénovation, vous bénéficiez de l'assurance de votre prestataire. Vous pouvez également adapter votre contrat d'assurance habitation pour être protégé au mieux. Une fois les travails terminés, vous êtes légalement tenu d'en informer votre assureur. Explications.

A l’arrivée des beaux jours nombreux sont ceux à entamer des travaux au sein de leur domicile. Cependant, en fonction de leur nature il peut être nécessaire de les déclarer à votre assurance, d’adapter votre contrat mais aussi de connaître toutes comment vous pouvez être protégé.

Les travaux qu’il faut déclarer à votre assurance 

Dès lors que vous effectuez des travaux d’agrandissement vous devrez les déclarer à votre compagnie d’assurance. En effet, il sera nécessaire d’adapter votre contrat pour que la nouvelle pièce soit couverte puisque pour calculer le coût de votre assurance habitation la compagnie prendra en compte la position géographique de votre logement, sa superficie, le nombre de pièces qui compose le logement et les biens présents dans les pièces. A savoir que votre nouvel espace sera considéré comme une nouvelle pièce à vivre à partir de 9m² sauf exceptions (cuisine, sanitaire, couloir, salles de bain).

Par conséquent si vous réalisez un agrandissement, divisez une grande pièce en deux, créez une véranda, aménagez les combles, votre garage ou votre sous-sol vous devrez impérativement les déclarer à votre compagnie d’assurance.

Pour la création d’une mezzanine il faut savoir qu’elle n’influencera pas votre contrat d’assurance habitation. Cela dépendra principalement de son usage, c’est-à-dire si elle est considérée comme une pièce à vivre ou si elle fait simplement office d’espace permettant de desservir d’autres pièces.

La responsabilité civile, une garantie essentielle 

Dans le cas où vous réalisez vous-même les travaux, il est essentiel que la garantie responsabilité civile soit inscrite dans votre contrat d’assurance habitation. Elle vous protège lorsque lors des travaux, vous provoquez un dommage ou un préjudice à un tiers. Il peut aussi bien s’agir d’un voisin que d’un ami venant vous aider par exemple. 

Dans le cas où les travaux sont effectués par des professionnels, c’est leur propre assurance qui utilisée en cas de dommages. 

Outre la responsabilité civile, le contrat d’assurance habitation vous protège contre de nombreux risques durant la réalisation des travaux. Les plus connus sont le vol, l’incendie, ou encore le dégât des eaux. Veillez bien à ce que ces risques soient couverts pour vos travaux. Si ce n’est pas le cas, pensez à souscrire une extension de garantie ou même de souscrire un nouveau contrat plus protecteur. 

Enfin, dernière possibilité, si vous entreprenez des travaux conséquents il est tout à fait possible de souscrire une assurance tous risques chantier. Cette protection vous assure contre l’ensemble des risques exceptés les dommages accidentels qui affectent le chantier lors de sa réalisation.

L’assurance des professionnels 

Si pouvez être couvert lorsque vous réalisez des travaux par la responsabilité civile de votre assurance habitation, l’assurance dommage ouvrage, le constructeur doit lui aussi être assuré notamment avec l’assurance de responsabilité décennale. Pour certains travaux, le maître d’œuvre devra prendre en charge pendant 10 ans les réparations de toutes malfaçons susceptibles de mettre en péril le logement.  En plus de cela, ils sont dans l’obligation d’un point de vue légal de souscrire une assurance dommages-ouvrage. Dans les faits, elle permettra de rembourser les réparations compris dans la responsabilité décennale. 

Quelles démarches quand les travaux sont terminés ?

Dès que les travaux sont achevés, pensez à mettre votre contrat d’assurance à jour. Il s’agit concrètement de protéger la nouvelle construction, les nouveaux biens… Vous devez en informer votre assureur afin qu’il couvre ce dont vous avez besoin. Le professionnel pourra alors réévaluer la valeur de votre bien immobilier pour augmenter l’indemnisation si un dommage survient.

Dernier élément important à réaliser lorsque les travaux sont finis : modifier votre contrat dès lors que l’une des trois situations suivantes survient : 
•    L’usage du bien a été modifié
•    Certaines pièces ont été réaménagées ou changées
•    Augmentation ou baisse du risque couvert par votre assurance

Dès que toutes ces démarches ont été effectuées, votre contrat d’assurance habitation est à jour.