Rechercher un bien immobilier

L’ensemble des aides pour rénover votre logement

Mise en ligne le 06/04/2021 à 17:00

Rénovation énergétique : quelles sont les aides ?

L’isolation de son logement est devenue un enjeu majeur de nombreux Français. Pour entamer les travaux, il existe de nombreuses aides qui réduisent le coût du projet de rénovation. Tour d’horizon.

MaPrimeRénov’

Elle est certainement la plus connue de toutes les aides énergétiques et concerner tous les ménages, les copropriétés et les propriétaires bailleurs. Pour définir le montant de l’aide, le calcul se base sur les revenus et le gain écologique des travaux réalisés. Pour que l’aide soit accordée, il est nécessaire que le logement en question soit la résidence principale de l’occupant. MaPrimeRénov’ permet aussi aux copropriétés de réaliser la rénovation de leurs parties communes.

Aide « Habiter mieux sérénité »

Il s’agit d’une aide qui est délivrée par l’Anah aux ménages possédant des ressources modestes pour les accompagner la dans la réalisation de leurs travaux de rénovations. Les logements concernés sont les logements individuels possédés par un propriétaire occupant. Les propriétaires bailleurs et les copropriétés sont également éligibles. Il est également nécessaire que le logement concerné datte de plus de 15 ans lors que la demande d’aide a été faite.  Le montant de l’aide dépend du montant des travaux dans un plafond de 18 000 euros. A savoir, MaPrimeRénov’ et l’Aide « Habiter mieux sérénité » ne sont pas cumulables.
 
Éco-prêt à taux zéro

Cette aide est destinée à financer la rénovation énergétique d’un logement en résidence principale (maison et appartement) sans à avoir à payer des intérêts.  Seules les habitations dont les travaux de construction ont été terminés avant 1990 sont éligibles. Les propriétaires et les bailleurs peuvent bénéficier de l’Éco-prêt à taux zéro. A savoir que le dispositif n’est valable que jusqu’à la fin de l’année 2021. 

Coup de pouce économies d'énergie

Comme l’Éco-prêt à taux zéro, ce dispositif est valable jusqu’au 31 décembre 2021. Il a pour but de faire profiter les ménages en situation de précarité énergétique d’aides conséquentes. Elles prennent la forme d’une aide pour le chauffage et une autre pour l’isolation. Le montant des aides varie selon les revenus des ménages. A savoir que Coup de pouce économies d'énergie peut se cumuler avec MaPrimRénov’ et l’Eco PTZ. 

Le chèque énergie pour ses travaux de rénovation et ses factures énergétiques

Le chèque énergie permet à toutes les personnes ayant un revenu modeste, sur la base du revenu fiscal de référence annuel et de la composition du ménage 8, de payer les factures d’énergie du foyer. Automatiquement envoyé par courrier entre le 29 mars et le 30 avril à l’adresse des particuliers, le chèque peut varier de 48 à 277 euros chaque année. Cette année cette offre s’est étendue notamment à des personnes qui résidaient dans des Ehpad.

S’il permet de payer les factures énergétiques, celui-ci peut aussi être utilisé pour des travaux de rénovation ayant pour objectif de réduire sa consommation d’énergie (fenêtres, isolation…)

La TVA à 5,5%

Lorsque vous entreprenez des travaux d’amélioration énergétique, il est possible de profiter d’une TVA réduite à 5,5%. Sont concernés les propriétaires occupants, les bailleurs et syndicats de propriétaires mais aussi les locataires et occupants à titre gratuit. Autre condition, il est nécessaire que le logement soit terminé depuis plus de deux ans qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, résidence principale ou secondaire. 

L’ensemble de ces aides ne sont pas toujours suffisantes pour financer totalement vos travaux. Dans ce cas, la souscription d’un prêt travaux peut être une solution pertinente pour éviter de piocher dans votre trésorerie.