Rechercher un bien immobilier

Investissement locatif : une bonne idée en cette période particulière ?

Mise en ligne le 25/06/2020 à 16:54

Investissement locatif : une bonne idée en cette période particulière ?

L’investissement immobilier serait considéré comme un placement de sécurité, d’autant plus dans un contexte d’incertitude. Les Français ont le goût de la pierre et voit en cette transaction une manière de pérenniser leur argent dans le temps. S’assurer une source de revenu supplémentaire, une rentrée d’argent en revendant le bien, préparer la retraite, défiscaliser etc. sont autant de raisons d’investir qui demeurent inchangées même à la suite du confinement.

Les personnes désireuses de fructifier leur argent s’intéressent à la rentabilité du lieu où elles laissent leur capital. Les placements offrant sûreté et rentabilité sont peu nombreux, les livrets d’épargnes ne sont que faiblement rentables par rapport à l’immobilier. Afin de mesurer la rentabilité d’un investissement immobilier des calculs doivent être au préalable réalisés : le rendement brut (rapport entre le loyer annuel et le prix d’acquisition) ; rendement net (rapport entre le loyer perçu et les frais et charges du propriétaire) et rendement net-net (comptabilisation des charges et avantages fiscaux de l’investisseur vis-à-vis du loyer perçu). Par ailleurs, il ne faut pas perdre à l’esprit que les revenus fonciers sont imposables.

Vouloir se constituer un patrimoine à tout prix n’est pas la solution, il y a certains critères auxquelles il faut veiller. La localisation a une grande importance, d’autant plus avec un objectif de location. S’informer sur l’environnement afin qu’il soit propice à attirer la cible de locataires visés et donc vérifier qu’il existe bien une demande locative est important. L’investisseur doit adapter le type de bail à la demande locale en choisissant une mise en location vide ou meublée. Un logement meublé dans une zone étudiante peut être une offre plus adaptée vis-à-vis des contraintes étudiantes. Selon la situation fiscale de l’acquéreur il sera plus intéressant de s’orienter vers un type de bail plutôt que vers un autre.

Même considéré comme une valeur sûre l’investissement locatif comporte une part de risque qu’il ne faut pas négliger. Certains frais s’ajoutent et peuvent créer une situation financière difficile s’ils n’ont pas été prévus, comme les frais d’entretien à la charge du propriétaire, l’assurance loyer impayé, la vacance locative etc. Définir les contours de son budget permet de s’y préparer mais également de voir les dispositifs d’aide mis en place, comme la loi Pinel, qui pourraient soutenir le projet.