Rechercher un bien immobilier

Les Français investissent-ils dans l’immobilier ?

Mise en ligne le 07/04/2021 à 17:14

Quelle relation entretiennent les Français avec l’investissement immobilier ?

L’investissement immobilier est l’un des investissements les plus réalisés par les Français. Résidence principale ou secondaire, investissement locatif. Quels sont les investissements privilégiés ? 

Quel type d’investissement est le plus souvent réalisé ? 

Pour tous les français ayant la possibilité d’investir, l’immobilier reste l’investissement principal évoqué, certains étant plus appréciés que d’autres. 26% des Français considèrent la résidence principale comme l’investissement immobilier prioritaire, puis l’investissement locatif pour 20% d’entre eux et enfin l’achat d’une résidence secondaire pour 13%. D’autres investissements sont souvent mentionnés tels que le livret épargne et l’assurance vie, tandis que d’autres ne veulent tout simplement pas investir. 

Quand et pourquoi investir ? 

Investir dans l’immobilier et devenir propriétaire est une envie présente chez de nombreux français et notamment chez les 18-34 ans. En effet 66% d’entre eux ont exprimé l’envie de réaliser ce type d’investissement, puis 59% des 35-49 ans et enfin 49% des 50-55 ans. Les jeunes investisseurs semblent donc être les plus attirés par la pierre. Par ailleurs, pour les futurs propriétaires de biens immobiliers, investir présente des avantages considérables. Pour 93% d’entre eux, l’immobilier est un placement vu comme concret. La rentabilité est également un élément mis en avant par 87% des sondés. Enfin, la sûreté de ce type d’investissement arrive en troisième position des vertus les plus souvent évoquées. 

Les français investissent-ils dans le locatif ? 

L’investissement locatif attire et peut présenter bien des avantages pour les investisseurs prêts à se lancer. 56% des sondés ont fait ou réfléchissent à réaliser un investissement locatif. Cependant, dans la réalité seul 15% ont franchi cette étape. De nombreuses raisons peuvent expliquer cet écart entre l’envie et la réalisation de l’investissement locatif. Les freins les plus souvent évoqués concernent les impayés de loyer, pour 79% des sondés, puis reviennent régulièrement le coût des travaux de rénovation et la souscription du crédit immobilier (obtention, apport personnel…). Au-delà des démarches souvent perçues comme difficiles en raison des nombreux aspects financiers, techniques, fiscaux ou légaux, la période actuelle de crise sanitaire pousse également certains ménages à ne pas aller au bout de leur projet. 

En revanche, certains avantages poussent les français à franchir le pas de l’investissement locatif. Pour 46%, ce type d’investissement immobilier représente avant tout la constitution d’un patrimoine. D’autres avantages tels que la perception d’un revenu supplémentaire, la sûreté de ce type d’investissement ou encore la défiscalisation pouvant y être liée sont souvent très souvent évoqués par les propriétaires ayant investi dans le locatif. 

Les impayés de loyers en tête des freins à l’investissement locatif 

Les impayés de loyers ont été évoqués par les sondés comme le principal frein à l’investissement locatif. Or, des solutions existent afin d’éviter ces situations difficiles. Tout d’abord, lors de la location de son bien immobilier, le propriétaire peut vérifier certains points comme la solvabilité de son futur locataire. En effet, lors de la constitution du dossier par le potentiel locataire, celui-ci devra notamment transmettre des justificatifs de revenus, vérifiables auprès du service de vérification des avis d’impôts sur le revenu. Le propriétaire peut également se munir d’une Garantie Loyers Impayés afin de faire face à d’éventuels impayés de loyers.